Parti Socialiste triomphant : Jack Lang aurait violé à mort un enfant

BREIZATAO – NEVEZINTIOÙ (01/06/2011) Ce même Parti Socialiste qui nous régalait depuis 40 ans de ses indignations morales se retrouve en 2011 à se vautrer dans les plus immondes dérives. Après le juif millionnaire Dominique Strauss Kahn, ex-futur président français porté par toute la gauche, c’est au tour de l’israélite Jack Lang d’être associé à une sinistre affaire de partouzes pédophiles au Maroc.

Le Parti Socialiste, dont l’antiracisme est le fond de commerce électoral depuis que les ouvriers l’ont déserté, se retrouve donc finalement face à ses contradictions. Voilà nos cadres du PSF, blanchis sous le harnais du Mitterrandisme, révélant leur vrai visage, celui de millionnaires décadents et pervers. L’art du cosmopolitisme des défenseurs de Marie Gueye est pour le moins abouti : lorsque l’on ne viole pas l’immigrée à domicile, on va sodomiser ses enfants chez lui ! Le tout bien sûr dans des hôtels à plusieurs milliers de dollars la nuit, comme tout homme de gauche qui se respecte.

Ces gens là donc, ces encravatés gavés d’argent, de pouvoir et d’arrogance de caste, avaient fait de leur moralisme un précieux fond de commerce. « Touche pas à mon pote » nous disait le juif Julien Dray, grand amateur de montre à 250 000 euros la pièce ! Évidemment toutes ces affaires n’ont été révélées que par accident, après bien des années ou la presse française, exclusivement de gauche, sioniste et immigrationniste, a protégé les copains.

Seulement voilà, internet est passé par là et désormais les journalopes ne peuvent plus protéger les pontes du système. Les choses changent ! Et rappelons-le : tout ce qui permet d’anéantir le PSF, bastion du jacobino-sionisme, est pour nous du pain béni.

Roger Holleindre (FN) avait donné les détails d’une enquête des Renseignements Généraux (écoutes à l’appui), évoquant un enfant « sodomisé à mort, retrouvé la tête dans un sceau de merde » :

SHARE
  • Trévignon

    Vous en dites trop ou pas assez ! On n’accuse pas sans preuve. Ainsi, pour ne pas être accusé à tord de diffamation il serait non seulement utile et instructif mais également prudent de produire les preuves des assertions avancées par M Holleindre, si toutefois vous y avez accès. Dans le cas contraire, ce qui serait affligeant, je commencerais à douter de votre honnêteté intellectuelle. Cordiales salutations.

  • Tarz-Kurun

    Le fait que Monsieur Holleindre ne fût nullement inquiété par la justice suite à ses graves accusations proférées publiquement à l’encontre d’un haut dignitaire du régime, tend à porter crédit à ses déclarations.

    Pour le coup, l'(isra)Élite française perd deux de ses grands barons en très peu de temps : perplexité et interrogations sur les finalités de ces affaires sordides…

  • Merour

    « Le capitaine Paul Barril, subordonné du Commandant Prouteau, créateur de la cellule anti-terroriste de l’Elysée, déclare en audience publique le 29 avril 1997 : « Je me rappelle qu’on nous avait alerté pour stopper l’enquête sur le réseau pédophile « Coral » à cause des personnalités mises en cause. » Parmi ces personnalités présumées : Jack Lang, le ministre de la culture, mais aussi le neveu du président Mitterrand. Ce réseau Coral impliquait plus de 340 personnalités dans le monde politique, artistique, judiciaire et journalistique qui auraient abusé d’enfants handicapés et autistes. Coïncidence, le comité de soutien de Roman Polanski comprend plusieurs personnalités mises en cause dans le réseau Coral. »

  • Trévignon

    Merci Merour. Là on a du solide. Sur Coral, je n’avais qu’une source d’info supposée à peu près fiable :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Coral
    Reste qu’il faut rester circonspect et vigilant.
    Il sera intéressant de voir maintenant comment le monde politico-juridico-médiatique va réagir après les surprenantes (?) révélations de M. Luc Ferry, ancien ministre de la RaiePublique.
    http://www.renovatiotv.com/blog,-luc-ferry-evoque-une-partouze-avec-un-ministre-et-des-petits-garcons-itw-c-30-mai-2011,991602742.html
    Est-il fiable ? Va-t-il parler ? Si Oui, dira-t-il la vérité ? ça m’étonnerait. On verra.
    S’il s’agit de rechercher LA vérité, il faut laisser le temps au temps. Si toutefois c’est bien la vérité que l’on cherche.
    Par contre, si c’est – a priori et à tout prix – un coupable ou une bonne nouvelle raison de s’indigner (sans se prendre la tête à réfléchir une seconde) que l’on cherche, je libère sans faire d’histoires et bien volontiers le bac à sable. Chacun y construira alors autour de ses fantasmes le château fort qui lui plaira.

    • Bonjour je viens faire une petite précision sur la vidéo de Luc Ferry à 027 celons sur quel vidéo vous entendrez un journaliste qui était au courant comme tous mais personne n’a relevé même pas Ferry pourtant le journaliste lui tend la perche, il dit, « mais celui qui dit sa devais être mauvaise Lang », c’est comme cela que j’ai sue de suite que c’été jack lang…
      Puis si vous voulez en savoir plus sur cet merde contactez moi j’ai un bon dossier sur lui…
      Petit aperçu :
      http://pedocriminel.blogspot.fr/2011/12/jack-lang-pedophile.html

  • Merour

    Il n’est pas besoin de chercher longtemps pour trouver ce que l’on désire. Mais en France, le centralisme créé les conditions nécessaires à une pandémie de corruption : chacun se fréquente, on vit dans l’entre-soi, « gauche et droite » sont des mots réservés à l’opinion publique.

    Luc Ferry a dit quelque chose de vrai, et il devra s’en expliquer. Et au vu de la réaction de presse franco-parisienne, tout le monde a peur que les gens se piquent de moralité publique. Il est vrai que les écuries d’Augias françaises ne manqueraient pas de nous livrer quelques horreurs capables de faire tomber des têtes…

    Comme ce député socialiste du finistère qui a pour habitude de fréquenter des boîtes de nuit échangistes et dont, par charité, nous tairons ici le nom.

    • Jean Le Guen de They

      Fréquenter une boite de nuit échangiste n’est ni un délit, ni un crime. Porter un jugement moral vous regarde, en privé.

      • Merour

        Pas pour nous ni pour l’écrasante majorité des sociétés de cette terre. L’ordre repose sur une morale publique. Se rouler dans l’échangisme peut encore aller quand on est un encocaïné décadent et marginal, pas lorsque l’on préside aux destinées d’une collectivité.

        • Jean Le Guen de They

          Quel est le rapport ? Nous serions donc en droit de vous juger inapte à écrire des thèses nationalistes bretonnes, en fonction de vos préférences entre la position du missionnaire ou de la levrette ?

          Il y a plus grave. Concentrez vous sur Breizh, pas sur vos bigodènes suçant aux champs.

          • Merour

            Nous avons des valeurs et nous les défendons, le libéralisme n’est pas notre crédo. Nous le laissons aux décadents.

          • Jean Le Guen de They

            Vous ne répondez pas à ma question cela dit.

          • Merour

            Cela paraît clair pourtant.

  • LG

    La réalité doit être relativement simple : ce Ferry, tout juif et franc-mac qu’il est, a peut-être l’âge venant, une subite prise de conscience, un dégoût vomitif, un sursaut d’âme, dont l’affaire dsk aura été la catalyseur. Ne dites même pas PS, ump et ps ,c’est juif-juif-bourricot !

  • Goapaer

    Ne oa ket anv eus Jack Lang gant Luc Ferry. War a ouzon, dous a-walc’h eo blaz an hini zo e kaoz.

  • lorgoth

    Beuuuuurk….C’est à vomir!
    De la part de frederic mitterand,çà m’étonne pas,il l’avoue dans un livre mais Jack Lang…eurgh! Des enfants handicapés et autistes!!!
    De plus,il est vrai que c’est troublant que ce cadre du front national n’ait pas été inquiété,il y a certainement du vrai mais c’est à frémir!!!!
    L’article de wikepdia fait froid dans le dos:On dirait du « Groland » matiné de « c’est arrivé près de chez vous » mais réel!
    Peut-être que je tombe de la lune pour vous,mais je n’étais pas au courant de ces affaires!

  • Trévignon

    @Gavin.

    Gavin,

    Désolé, j’ai du mal à imaginer en quoi le fait de vous assurer que je ne doute pas de votre « bonne foi et de votre probité intellectuelle » peut être ressenti comme insultant ou sarcastique. Je vous prie de ne voir aucune arrière-pensée malicieuse de ma part dans cette formulation. Que vous me croyiez ou non je suis sincère et honnête en m’exprimant ainsi et n’ai jamais eu l’intention de vous blesser ou de vous offenser. Si je l’ai fait, c’est involontairement et je le regrette.

    De plus, s’il vous plaît, essayons de ne pas dramatiser : vous conviendrez aisément que les termes de « généralisation, approximation et amalgame » que j’utilise pour qualifier votre contribution au débat n’ont rien de bien assassin.
    Il y a des armes plus directement efficaces et humiliantes lorsqu’on cherche à viser le bonhomme. Ce qui n’est pas du tout mon propos. Je ne m’intéresse ici qu’aux idées, et n’ai aucune raison de m’en prendre à la personne d’un compatriote avec qui je partage certainement de nombre d’idées ou d’idéaux.

    Si nos avis peuvent diverger (sinon il n’y aurait pas débat, nous serons au moins d’accord sur ce point) en l’occurrence sur la culpabilité ou l’innocence présumée de M. Lang dans cette sordide affaire de moeurs, croyez bien que je n’ai aucune raison de ne pas vous respecter. Naturellement, j’entends être traité de même en retour.

    Lorsque je commente le billet de Merour « Jack Lang aurait violé à mort un enfant » en (LUI) faisant remarquer que :
    « On n’accuse pas sans preuve. Ainsi, pour ne pas être accusé à tord de diffamation il serait non seulement utile et instructif mais également prudent de produire les preuves etc… » …

    … Vous commentez de votre côté
    « Il n’y que les juifs qui accusent, c’est bien connu. C’est un droit dont les goyims ne peuvent se prevaloir. Ba.com, tout comme d’autres, ne fait qu’enoncer une VERITE cachee par les mensonges de la caste dominante (ai-je besoin de preciser judeo-maconnique?).
    … vous m’interpellez sympathiquement
    « Si vous-meme, Monsieur Trevignon, ne pouvez supporter d’entendre cette horrible VERITE, rester bien a l’abris dans votre monde de bisounours.  » (sincèrement, je ne le souhaite à personne, mon monde de bisounours.)

    … Plus loin, vous poursuivez votre plaidoirie en assurant que
    « les (isra)elites lorsqu’ils sont coupables d’escroquerie ou d’actes inhumains comme enonce dans l’article, ne sont pas inquietes …etc  » On doit vous reconnaître de la suite dans les idées. C’est bien, mais on reste dans l’indignation. Toujours rien de précis sur Lang.

    … Enfin, si je vous comprends bien, puisqu’on aurait selon vous condamné sans preuves suffisantes M. Hitler, ses généraux et tout le peuple allemand, il n’y aurait aucune raison, de ne pas condamner également M. Jack Lang sans attendre de réunir d’autres preuves que son appartenance à certains milieux.

    Je n’étais pas au procès de Nuremberg et ne suis pas historien. Je ne sais pas si la thèse du génocide juif par le troisième reich est stupide ou pas, si les décrétés coupables ont été condamnés avec ou sans preuve.
    L’opinion que l’on peut avoir sur la question et qu’il est préférable à tous égards de garder pour soi, n’a d’ailleurs aucun rapport avec Breizh. Ou aurait intérêt à ne pas interférer, à mon avis.

    Ce que je sais, en revanche, c’est que le rapport me semble toujours difficile à établir entre ces événements lointains, d’une part, vos considérations générales non documentées, non justifiées sur les juifs, les israëlites et les francs-maçons, d’autre part et les soupçons qui pèsent aujourd’hui sur M. Lang.
    C’est là un amalgame qui ne concerne pas l’affaire en question. Vous développez un raisonnement acrobatique dans lequel je suis incapable de vous suivre. Pas assez souple, manque d’entraînement, mes rhumatismes peut être !

    Ensuite, vous me dites que mes « nobles sentiments sur la presomption d’innocence ne font que confirmer l’ambiance generale, a savoir la soumission du goy au juif. » Désolé, mais pour moi ça ressemble encore une assertion gratuite, fondée peut-être sur des impressions, des intuitions, non sur des faits.

    Si c’est comme cela que vous voyez les choses, c’est votre droit. Mais, encore une fois, sans vouloir vous faire injure, admettez que je puisse trouver assez audacieux (voire imprudent, au regard de la loi française : attention à la loi gayssot http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Gayssot ) de présenter votre intime conviction comme une vérité indiscutable qui ne souffre aucune contradiction.

    Voilà pourquoi je resterai persuadé que votre argumentation gagnerait en pouvoir de persuasion si elle était étayée par des éléments factuels convaincants. Vous en savez peut-être plus que moi sur les sujets évoqués. Dans ce cas je ne demande qu’à m’instruire. Et tant pis si vous n’arrivez pas à me convaincre sur ce dossier. Ce n’est pas si grave. Le monde continuera de (mal) tourner, et nous avons certainement vous et moi bien d’autre sujets de préoccupation .
    En attendant je retourne sous mon tipi nous bourrer un bon calumet que nous fumerons, si le coeur vous en dit, à tête reposée. Je vous garde une bière au frais au cas où vous ne seriez pas fumeur.
    Cordiales salutations
    Trévignon