Bulgarie : Un rempart contre les sauvages musulmans, ennemis de l’Europe
Posted by La Rédaction on 8th avril 2015
| 157 views

2014-07-17T144532Z_357526940_GM1EA7H1QSY01_RTRMADP_3_BULGARIA-IMMIGRATION_0

BREIZATAO – ETREBROADEL (09/04/2015) La Bulgarie est l’un des points de passage les plus dangereux pour les colons musulmans en route vers l’Europe. Sous forte pression de l’UE, et notamment de Berlin, la Bulgarie construit un mur de 130 kilomètres à la frontière turque pour endiguer le flux de l’invasion à ses portes.

Afin de faire face à l’afflux de colons musulmans, la Bulgarie a décidé d’ériger un mur de 30 kilomètres à sa frontière avec la Turquie. Lorsqu’elles ont constaté l’efficacité de ce système (une chute des passages de 44% en 2014 par rapport à 2013) les autorités bulgares ont décidé de prolonger le mur initial de 100 kilomètres supplémentaires. Il est donc prévu qu’un mur de béton et de barbelés arrête les migrants sur près de la moitié de la frontière qui sépare les deux pays, longue de 259 kilomètres.

Dans son discours à Sofia le 10 mars dernier, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a annoncé une coopération étroite entre l’Allemagne et la Bulgarie sur la question de l’invasion allogène. Il a annoncé que son pays allait augmenter la portée des investissements concernant la lutte contre ce problème. Le message de l’Allemagne ne pouvait pas être plus clair. Steinmeier a parlé du rôle important de la Bulgarie dans la protection des frontières extérieures de l’UE et de son rôle de zone-tampon qui empêche l’arrivée en Allemagne des allogènes via la Bulgarie. En d’autres termes, la Bulgarie est victime d’une pression politique qui la force à contrôler tant ses frontières intérieures et que les frontières extérieures de l’UE. La Bulgarie sert ainsi très bien les intérêts de l’Allemagne.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments