La Ligue des Droits de l’Homme officialise son alliance avec le CCIF qui défend l’imam salafiste de Brest
Posted by La Rédaction on 17th décembre 2015
| 184 views

Screen Shot 2015-12-16 at 7.13.04 PM

BREIZATAO – POLITIKEREZH (17/12/2015) L’organisation d’extreme-gauche « Ligue des Droits de l’Homme » s’est formellement associée à la mouvance des Frères Musulmans aujourd’hui à Paris. Cette dernière, représentée par le « Collectif Contre l’Islamophobie en France » est liée à l’UOIF, vitrine de la confrérie islamiste dans l’Hexagone.

Alliance entre islamistes et extrême-gauche

Le groupe terroriste Hamas est la branche palestinienne de cette organisation et le prêcheur Yossef Qaradawi est considéré comme le théologien en chef de la confrérie. Il a régulièrement défendu le principe des attentats suicides.

Les rapprochements se multiplient entre des groupuscules d’extrême-gauche et les organisations islamistes afin d’attaquer le gouvernement et les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence contre les islamistes radicaux.

Lors de cette réunion « fondatrice », on retrouvait également le Syndicat de la Magistrature (trotskiste), connu pour ses positions pro-islamistes, pro-criminels et immigrationnistes. L’événement était couvert Sihame Assbague, considérée comme très proche du Frère Musulman Tariq Ramadan. Ce dernier est le petit de Assan Al Banna, fondateur de la confrérie. Le CCIF défend l’imam salafiste de Brest Le CCIF est une émanation des Frères Musulmans et le prédicateur salafiste de Brest Rachid El Jay dit « Abou Houdeyfa » en est un compagnon de route. Le CCIF le lui rend bien et prenait fait cause pour ce dernier suite aux perquisitions l’ayant visé fin novembre :

 

ccif

 

Le chef de file des Frères Musulmans en France, Amar Lasfar, a également pris position en faveur du prédicateur, comme nous le détaillions dans un article récent (lire ici). La LDH défend également l’imam salafiste de Brest Est-il dès lors surprenant de noter que le représentant de la LDH à Brest, le trotskiste multicartes Olivier Cuzon, s’opposa à la manifestation exigeant la fermeture de la mosquée administrée par l’imam intégriste (lire ici) et en fit état devant les caméras, complaisantes, de France 3 Bretagne ? Dûment dénoncé comme compagnon de route des islamistes, nous publions récemment la fiche de renseignement politique au sujet de cet élément pro-islamiste :

Fonctionnaire (enseignant), il est un des fondateurs, en 1999/2000, pour le département du Finistère du syndicat trotskiste SUD éducation. Il est un activiste immigrationniste connu et a été actif dans l’association de soutien à l’immigration clandestine Casse-papiers. Il a également participé à l’association marxiste ATTAC. A participé à l’association Rien sans Elles dont la présidente était la femme de Hubert Casel (Gauche Anticapitaliste), dont nous reparlerons. Olivier Cuzon est aussi un militant de l’association France-Palestine. Détaché syndical au sein de l’Education Nationale, Olivier Cuzon dispose en conséquence du temps nécessaire pour s’agiter politiquement en tant qu’agent multi-cartes. L’élément précité tient ses réunions chaque mardi soir au quatrième étage du CLAJ (Clubs de Loisirs et d’Action de la Jeunesse) situé 2 Rue du Dr Gestin, face à la médiathèque de Brest.

 Est-il moins surprenant de noter que le 3 décembre dernier, cette même LDH (section Loudéac) demandait des « perquisitions » contre les rédacteurs de BREIZ ATAO (lire ici) ? Au surplus, la LDH participe au groupe d’extrême-gauche appelant à braver l’interdiction de manifester samedi 19 décembre à Pontivy.

Ce même groupe exige désormais des habitants souhaitant se rendre au Marché de Noël prévu ce jour de « rester chez eux » (source). La boucle est donc bouclée : islamistes et extrême-gauche se donnent la main.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments