Rennes / Clandestins violents : La police conseille aux jeunes de ne plus sortir seuls

2048x1536-fit_importantes-operations-lutte-contre-trafic-drogue-menees-republique-rennes

BREIZATAO – NEVEZINTIOU via BreizhDélinquance (04/03/2016) Après l’agression d’un étudiant, dans la nuit du 23 au 24 février, par deux immigrés clandestins qui se prétendent mineurs, la police a mis en garde contre une recrudescence de ce phénomène en ville. Elle incite les jeunes à circuler de nuit en groupe, en empruntant des artères éclairées. Les cibles privilégiées sont les personnes seules, vulnérables et en état d’ébriété.

Le procureur du TGI de Rennes, Nicolas Jaquet, a par la suite affirmé qu’il n’y avait pas d’impunité pour les mineurs étrangers isolés (« essentiellement originaires du Maroc et d’Algérie »). Début février, nous entendions un autre son de cloche de la part de Patrick Chaudet, directeur départemental de la sécurité publique :

La délinquance des mineurs (1122 jeunes concernés contre 950 en 2014) demeure un sujet d’inquiétude [en Ille‑et‑Vilaine]. Surtout à Rennes avec le phénomène des mineurs étrangers isolés, particulièrement impliqués dans le vol à la tire et le trafic de stupéfiants. « La plupart sont de faux mineurs, note Patrick Chaudet, le directeur départemental de la sécurité publique. Ce mensonge leur permet de bénéficier de la clémence des tribunaux. »

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.