Rennes : La jeune femme a été poignardée près d’une mosquée clandestine liée à une organisation classée « terroriste » aux USA
Posted by La Rédaction on 15th juin 2016
| 411 views

c-est-a-l-arret-mirabeau-aux-abords-du-lycee-chateaubriand_2945919

L’arrêt Mirabeau où a été poignardée une jeune Bretonne par un musulman

BREIZATAO – POLITIKEREZH (15/06/2016) L’attaque au couteau qui s’est déroulée hier à Rennes et qui a visé une jeune femme de 19 ans,  a eu lieu à quelques dizaines de mètres d’une mosquée clandestine.

Mosquée clandestine en pleine cité universitaire

L’auteur, un musulman qui voulait « tuer pendant le ramadan », a tenté d’assassiner la jeune Bretonne à l’arrêt de bus de l’arrêt Mirabeau, situé aux abords du lycée Chateaubriand. L’endroit où s’est déroulé la tentative de meurtre se situe à moins de 30 mètres d’une mosquée clandestine, fréquentée par des musulmans d’origine africaine et maghrébine.

Située au sein de la cité universitaire Mirabeau, cette mosquée clandestine est gérée par une organisation gigogne : l’association culturelle et sportives des étudiants musulmans de Renne, dite « ACSEMR ».

Officiellement présentée comme une association d’aide aux « étudiants musulmans » de Rennes, l’association assure en réalité des offices religieux clandestins au sein de la cité universitaire.

Une orientation islamiste sans ambiguïté

L’orientation politique de la mosquée clandestine gérée par l’ACSEMR ne fait pas mystère. En février 2015, elle accueillait une association appelée « Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens » lors d’une « soirée spéciale Mosquée Al Aqsa ».

10570494_826729074040701_3723012874565043530_n

L’organisation CBSP a été placée sur la liste des organisations finançant le terrorisme des USA, du Canada ou encore de l’Australie en 2003 (source). Ces pays ont conclu que le CBSP participe au financement de l’organisation terroriste et islamiste palestinienne Hamas. Cette organisation armée est partisane des attentats-suicide et liée à la mouvance des Frères Musulmans.

Liée à la nébuleuse islamiste des Frères Musulmans

L’ACSEMR est liée à des figures de la confrérie islamiste des Frères Musulmans, représentés en France par l’UOIF. Sans surprise, c’est dans cette nébuleuse que se situe également le prédicateur islamiste de Brest Rachid Abou Houdeyfa (voir ici).

L’ACSEMR a par exemple organisé une séance de propagande en faveur du Qatar, une dictature pétrolière impliquée dans le financement du djihadisme international (voir ici). C’est le frère musulman Nabil Ennasri qui a animé un « café littéraire » pour l’association autour de son livre de commande au service de l’émirat.

qatar

Le blogueur de gauche pro-palestinien Madjid Messaoudene résume la biographie de Nabil Ennasri (source) :

Plantons le décor. Si Nabil Ennasri se présente comme un spécialiste du Qatar, un « Qatarologue », il n’en est rien. Comme le rappelle un article paru dans Libération, « s’il a bien étudié les relations internationales à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, Ennasri est avant tout un Frère musulman, et un disciple de Youssef Al Qaradaoui ».

Youssef Al Qaradaoui, de nationalité égyptienne et résidant au Qatar, est le théologien officieux des Frères Musulmans, opérant à Al Jazeera. Il a validé le principe des attentats-suicide et émis une condamnation à mort contre Mouammar Kadhafi lorsque les Frères Musulmans, aidés de la CIA et de Hillary Clinton, renversèrent le président libyen en 2011 (lire ici).

De « partenaires stratégiques » à une couverture en règle de l’islamisme

L’ACSEMR, gérant la mosquée clandestine du secteur de la cité universitaire de Mirabeau, opère au profit de la nébuleuse islamiste la plus dure et ce dans l’impunité la plus totale.

Qu’une jeune fille, à seulement quelques dizaines de mètres d’un lieu où prospère l’islamisme, ait pu être la cible d’un musulman sans que cela ne suscite de commentaire de la presse d’état ou des autorités, ne lasse pas sans interroger.  D’autant que l’auteur a rapidement été présenté comme un « déséquilibré » par le gouvernement.

Le gouvernement a t-il intérêt à couvrir les activités des Frères Musulmans et de leur allié qu’est le Qatar ?

Pour avoir un début de réponse, il suffit de citer le président socialiste du parlement de Bretagne et actuel ministre de la Défense hexagonal, Jean-Yves Le Drian (source) :

« Le Qatar est un partenaire stratégique de la France. Il ne faut pas mégoter sur les mots », a déclaré Jean-Yves Le Drian en marge du salon de l’industrie militaire navale DIMDEX à Doha, faisant référence à la proximité de vues entre les deux pays sur la situation régionale et aux liens de défense bilatéraux.

Le Qatar, soutien actif des Frères musulmans et de groupes armés radicaux en Syrie, est un allié jugé parfois encombrant pour Paris, même s’il rejette, comme l’Arabie saoudite, tout lien politique ou financier avec le groupe État islamique. « Nous parlons très franchement (..) Nous avons une relation saine« , a riposté Jean-Yves Le Drian aux critiques politiques en France sur la proximité entre les deux pays.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments