INFOS
Ca c’est la France, BREIZH c’est autre chose … Ca c'est la France, BREIZH c'est autre chose Espoir déçu pour le harki communiste Broudic Sur le plan français: un large Front Autonomiste "Le graphisme militant d'une carte de voeux": réagissons face à une nouvelle provocation Informations générales sur Françoise Morvan (communication) Les curieuses méthodes de M. Sidi Elemine BAHASKER Un militaire breton blessé en Afghanistan «On va aller les chercher» : Macron veut transférer les migrants musulmans directement en France depuis la Libye et le Niger « L’Europe ne pourra jamais digérer l’adhésion de la Turquie » (Premier ministre socialiste autrichien) Face à la France musulmane, le séparatisme breton devient plus que jamais la seule alternative Quimper : L’opération immobilière opaque de l’ex-député PS Jean-Jacques Urvoas suscite la controverse Le maire du village natal de Jeanne d’Arc veut accueillir plus de 50 migrants musulmans clandestins Interpellé pour s’être opposé à l’immigration clandestine, le septuagénaire finit sa garde-à-vue à l’hôpital Lyon : En djellaba et brandissant un coran, il tente de poignarder un policier au cri de « allah akbar » Espagne : Un marocain attaque un policier au couteau au cri de « allah akbar » « Vive le Québec libre ! » : Quand l’imposture De Gaulle se couvrait de ridicule en Bretagne Le gouvernement français lance la traque des défenseurs de la langue bretonne et appelle à la délation
Bataclan : Testicules coupées et mises dans la bouche, décapitations; pour protéger les musulmans, le gouvernement a censuré les tortures infligées aux victimes
Posted by La Rédaction on 14th juillet 2016
| 3795 views

des-regles-plus-claires

BREIZATAO – ETREBROADEL (14/07/2016) Le gouvernement français a tenté de censurer toutes les informations relatives aux tortures infligées aux victimes des attentats du Bataclan, le 13 novembre 2015. Le but : protéger les musulmans avec lesquels les autorités françaises ont une alliance stratégique.

Parmi les sévices qu’ont subi les civils exécutés par l’État Islamique, on relève des testicules coupées puis mises dans la bouche des victimes, un usage répandu chez les activistes du FLN durant la guerre d’Algérie. Les victimes ont également été éventrées ou décapitées et ont eu, pour certaines, les yeux crevés. Les djihadistes ont filmé les tortures.

Extraits du rapport du député Georges Fenech (disponible ici), président de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats :

CnRxvWIXEAAXxTu

CnRuCTlWEAAXiD1

Le gouvernement français a activement tenté d’empêcher le filtrage de ces informations afin de protéger l’image de l’islam et des masses musulmanes, tant en France qu’en Europe et au delà.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments