La Turquie menace d’accélérer le torrent migratoire si l’UE n’ouvre pas ses frontières à l’immigration turque

Turkey's President Tayyip Erdogan talks to the media before a meeting with European Commission President Jean-Claude Juncker (not pictured) at the EU Commission headquarters in Brussels, Belgium, October 5, 2015. REUTERS/Francois Lenoir

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (01/08/2016) Le ministre des Affaires Étrangères du gouvernement islamiste turc, Mevlut Cavusoglu, a menacé l’Europe d’organiser une accélération de l’invasion migratoire en cas de refus de la libre circulation pour les ressortissants turcs vers l’UE.

Le ministre s’exprimait dans le quotidien allemand Allgemeine Zeitung (source) :

« Mais tout cela dépend de l’annulation de l’obligation de visa pour nos citoyens, ce qui est également un des éléments de l’accord du 18 mars » a déclaré Cavusoglu. « Si la libéralisation des visas ne suit pas, nous serons forcés de revenir sur l’accord sur le renvoi des migrants [vers la Turquie, NDLR] » a t’il ajouté, soulignant que le gouvernement islamiste turc attendait désormais « une date précise ». « Ce pourrait être au début ou au milieu d’Octobre, mais nous attendons une date ferme » a t’il insisté.

 

SHARE
  • sky

    J’ai une date !! pourquoi en octobre de l’an de grâce 3216.. c’est environ le temps qu’il faudra pour que les droits de l’homme et de la femme soit mis en débat dans leur constitution