Vivonne : Le portrait du djihadiste de Nice sur l’autel de l’église (NB : La prison voisine accueille 30 radicaux dont le frère Merah)

Prison-de-Vivonne-deux-detenus-sur-un-toit-pendant-quatre-heures_reference

BREIZATAO – ETREBROADEL (21/08/2016) Dans la commune de Vivonne, dans la Vienne, une photo du djihadiste de Nice a été retrouvée sur l’autel de l’église du village. Information importante : la commune abrite une prison de 560 places dont une trentaine de détenus musulmans radicalisés parmi lesquels figure Abdelkader Merah, le frère de Mohamed Merah.

Observatoire de la Christianophobie (source) :

« Dans l’église de Vivonne, le 27 ou 28 juillet lors de la messe célébrée pour le Père Hamel, et selon un témoin, le curé a déclaré devant les fidèles présents que [la veilleuse du tabernacle] de la présence réelle avait disparue ou avait été dérobée, et avoir trouvé sur l’autel une photo du terroriste de Nice [l’islamiste Mohamed Lahouaiej Bouhlel]. Le témoin est un fidèle grand-père présent lors de cette célébration, il est jugé très sérieux et digne de foi par mes amis qui le connaissent mieux que moi. »

En juin dernier, la presse indiquait qu’au sein de la maison d’arrêt qui se trouve sur le territoire de la commune, une « trentaine » d’entre eux étaient des musulmans radicalisés.

La Nouvelle République (source) :

Abdelkader Merah est incarcéré dans l’une des quatorze places d’isolement depuis son arrivée à Vivonne. Un quartier très surveillé et suffisamment éloigné de la détention pour éviter le risque de prosélytisme.

Ce détenu « médiatique » n’est pas le seul. A ce jour, selon nos informations, une trentaine de détenus du centre seraient surveillés pour un risque supposé de radicalisation islamiste. Ils sont en contact direct avec leurs compagnons de cellules.

Le dépôt de cette photographie sur l’autel de l’église de Vivonne pourrait donc être une menace de « représailles » de la part de cellules djihadistes consécutive à l’incarcération du frère de Mohamed Merah, responsable des tueries de Montauban et Toulouse.

SHARE