Nantes (La Beaujoire) : Sauvage agression raciste contre un cycliste par des afro-musulmans
Posted by La Rédaction on 12th octobre 2016
| 4065 views

nantesbeaujoire

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (12/10/2016) Nouvelle agression raciste de la part de bandes ethniques qui n’a pas été relayée par la presse d’état. Cette fois-ci, cela se passait à Nantes, vendredi dernier.

Agression anti-blanche d’une violence inouïe

Ce jour-là, un homme d’une cinquantaine d’années, de souche européenne, se déplace à vélo près du stade de la Beaujoire, peu avant midi, quand soudain un allogène de type subsaharien l’arrête brutalement, une fois arrivé à sa hauteur. S’en suit une débauche de violence : l’africain, dans la vingtaine, lynche littéralement le cycliste. L’agression se termine par de violents coups de pied au visage. La victime gisant près d’un buisson.

Faits particulièrement accablants : alors qu’il demande de l’aide aux passants, d’origine européenne, pour neutraliser son agresseur et le mettre à disposition des forces de police, aucun n’a réagi. De son côté, l’agresseur rameute rapidement un groupe d’africains et de maghrébins qui l’aideront même à voler le téléphone portable de la victime pourtant sérieusement blessée.

Cinq jours d’ITT

Artisan, la personne agressée s’est efforcée de limiter son indisponibilité professionnelle à cinq jours d’ITT. La victime, a été blessée au nez et aux côtes ainsi qu’au coude et à l’épaule.

Contactée par nos soins, elle indique qu’il lui a fallu pas moins de six heures d’attente pour déposer plainte.

« Cela fait déjà pas mal de temps que les autochtones sont en minorité dans ce quartier et ce n’est pas la première fois que je constate que les immigrés manipulent à l’envi, au prétexte du racisme, pour tout et n’importe quoi mais j’ai vu là combien ils peuvent pousser cette pratique de façon radicale par haine des Blancs. Je tiens pour responsables les hommes politiques qui propagent la croyance inverse selon laquelle les Blancs seraient racistes, fournissant ainsi à des envahisseurs bestiaux et pervers les excuses dont ils ont besoin ».

Nantes, gouvernée par les socialistes français depuis de nombreuses années, est le théâtre régulier de violences ethniques. L’enclave afro-musulmane de Bellevue est régulièrement le théâtre de fusillades sur fond de trafic de drogue. La semaine dernière, la police a du ouvrir le feu sur un maghrébin ayant cherché à forcer un barrage (source).

Parmi les innombrables faits de violence qui salissent l’image de la ville, on rappellera le meurtre d’une étudiante japonaise de 31 ans, Kayo Nomura, par un asocial et délinquant multi-récidiviste.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments