Brest : Débauche d’incendies de terreur lors du Nouvel An
Posted by La Rédaction on 2nd janvier 2017
| 543 views

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (02/01/2016) Le mois de décembre a été un mois particulièrement violent à Brest où les incendies de terreur commis notamment dans les quartiers musulmans de la ville ont connu une intensité nouvelle.

On dénombre au moins 33 véhicules incendiés pour le dernier mois de l’année. Lors de la nuit de la Saint Sylvestre, on a relevé dix-huit voitures incendiées (source). La veille, trois véhicules avait incendiés dans l’enclave musulmane de Kerourien sur fond de guerre de gangs pour le contrôle du trafic de drogue sur la ville.

La semaine précédente avait également été le théâtre de violences de ce type (voir ici). Dans le quartier rongé par l’immigration allogène, des bâtiments d’habitation avaient été ciblés par des incendies criminels (voir ici).

Le gouvernement central s’est refusé à commenter les faits, la préfecture observant la loi du silence. Dans le même temps, le maire François Cuillandre n’a pas davantage réagi. Les réactions sur les réseaux sociaux sont à la colère.

Un internaute, Erwan, écrit ainsi :

C’est pas compliqué : pour contribuer à la sécurité des Brestois, on pourrait installer de la vidéosurveillance et instaurer une police municipale, mais ce brave homme refuse obstinément, on est quasiment la dernière ville qui refuse ces mesures simples. Lui, il préfère à téléphérique en panne. Chacun ses priorités, en effet. Lui a choisi de laisser la sécurité des Brestois entre les mains de la police nationale qui n’a pas assez de moyens et qui est débordée. Monsieur le Maire est un spécialiste de la tête dans le sable.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments