Tchéquie : La « réfugiée somalienne » porte plainte contre le pays pour pouvoir porter son voile islamique

BREIZATAO – ETREBROADEL (30/01/2017) Si nos lecteurs veulent avoir une idée de ce que les migrants musulmans ressentent à l’égard des sociétés qui les accueillent, cet exemple tchèque récent devrait leur donner matière réfléchir.

AP (source) :

Une cour de la République Tchèque a rejeté la plainte d’une femme somalienne qui accusait une école d’infirmières de discrimination à son encontre pour lui avoir indiqué qu’elle ne pouvait porter de hijab. La cour du 10ème district a donné raison à la défense, décidant qu’il n’y avait aucune preuve de discrimination.

Ils arrivent en Europe. Ils exigent que les pays d’accueil se conforment aux superstitions islamiques. Ils utilisent le droit des états concernés pour le retourner contre les populations si elles refusent de se soumettre. Et de conquérants agressifs se présentent comme des victimes.

Ils doivent tous repartir. Sans exception.

 

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.