INFOS
Ca c’est la France, BREIZH c’est autre chose … Ca c'est la France, BREIZH c'est autre chose Espoir déçu pour le harki communiste Broudic Sur le plan français: un large Front Autonomiste "Le graphisme militant d'une carte de voeux": réagissons face à une nouvelle provocation Informations générales sur Françoise Morvan (communication) Les curieuses méthodes de M. Sidi Elemine BAHASKER Un militaire breton blessé en Afghanistan «On va aller les chercher» : Macron veut transférer les migrants musulmans directement en France depuis la Libye et le Niger « L’Europe ne pourra jamais digérer l’adhésion de la Turquie » (Premier ministre socialiste autrichien) Face à la France musulmane, le séparatisme breton devient plus que jamais la seule alternative Quimper : L’opération immobilière opaque de l’ex-député PS Jean-Jacques Urvoas suscite la controverse Le maire du village natal de Jeanne d’Arc veut accueillir plus de 50 migrants musulmans clandestins Interpellé pour s’être opposé à l’immigration clandestine, le septuagénaire finit sa garde-à-vue à l’hôpital Lyon : En djellaba et brandissant un coran, il tente de poignarder un policier au cri de « allah akbar » Espagne : Un marocain attaque un policier au couteau au cri de « allah akbar » « Vive le Québec libre ! » : Quand l’imposture De Gaulle se couvrait de ridicule en Bretagne Le gouvernement français lance la traque des défenseurs de la langue bretonne et appelle à la délation
Bobigny : émeutes raciales, scènes de chaos et attaques contre la police au cri de « allahou akbar » (vidéos)
Posted by La Rédaction on 12th février 2017
| 1697 views

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (12/02/2017) Des émeutes raciales sur fond d’islamisme ont éclatées à Bobigny, une enclave afro-musulmane du département de Seine-Saint-Denis. Une manifestation pour exiger des représailles contre la police française suite au faux viol d’un africain de 22 ans a, sans surprise, dégénéré.

L’anarchie s’est répandue dans certaines zones de cette commune dont le peuplement est essentiellement allogène. Des scènes de pillage ont été filmées :

La presse d’état, qui soutenait activement les bandes ethniques d’Aulnay-sous-Bois contre la police, a été systématiquement ciblée par les émeutiers afro-maghrébins :

Les attaques ont ciblé les infrastructures publiques ainsi que la police :

Des cris de ralliement islamistes ont été entendus lors des actions menées contre la police sur place :

Les forces de police ont régulièrement fait face à des embuscades. Comme à l’accoutumée, le gouvernement français interdit à celles-ci de répliquer :

Pour ceux qui douteraient du remplacement de population et de ses conséquences, un simple rappel :

Et comme nous voulons finir ce compte-rendu sur une note humoristique, voici l’appel à manifester de la Ligue des Droits de l’Homme contre « les violences policières » :

 

Suivez nous ici :
0

Comments

comments