Émeutes raciales : cinq voitures personnelles de policiers brûlées en quatre jours dans le nord de la France
Posted by La Rédaction on 17th février 2017
| 828 views

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (17/02/2017) Des voitures de policiers ont été spécifiquement ciblés par des incendies dans les départements de l’Aisne et de l’Oise, au nord de la région parisienne. Ces actions, réalisées en pleine phase d’émeutes raciales, peuvent être l’œuvre de cellules anarcho-communistes ou islamistes.

BFMTV (source) :

Cinq voitures personnelles de policiers ont été incendiées depuis lundi dans l’Aisne et l’Oise sans pour autant qu’à ce stade un lien entre les différentes affaires soit clairement établi, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Et :

Dans la nuit de lundi à mardi d’abord, les voitures personnelles de deux policiers ont été brûlées à Sainte-Geneviève et à Lachapelle-Saint-Pierre, dans l’Oise, a affirmé le parquet de Beauvais, selon lequel les deux véhicules étaient garés à proximité du domicile des policiers. Mercredi matin, dans une petite ville près de Compiègne (Oise), deux voitures d’un couple de policiers ont été brûlées, selon une source proche de l’enquête.

Enfin :

Enfin, dans la nuit de mercredi à jeudi, « la voiture d’un policier, garée à proximité de son domicile, a été brûlée dans le centre-ville de Soissons », dans l’Aisne, a indiqué le parquet de cette ville. Selon cette source, ce policier travaille au commissariat de Soissons.

Ces actions s’inscrivent dans le climat de troubles civils qui travaille l’Hexagone. On rappellera qu’à Magnanville, dans les Yvelines, un couple de policiers avait été assassiné par un djihadiste maghrébin devant leur enfant de trois ans.

L’extrême-gauche, qui a tenté de s’allier aux musulmans ces dernières années, peut être à l’origine de ces actions afin d’amplifier la déstabilisation des forces de police françaises. Elle s’est manifestée en faveur des émeutes raciales ces derniers jours (voir ici).

Suivez nous ici :
0

Comments

comments