INFOS
Ca c’est la France, BREIZH c’est autre chose … Ca c'est la France, BREIZH c'est autre chose Espoir déçu pour le harki communiste Broudic Sur le plan français: un large Front Autonomiste "Le graphisme militant d'une carte de voeux": réagissons face à une nouvelle provocation Informations générales sur Françoise Morvan (communication) Les curieuses méthodes de M. Sidi Elemine BAHASKER Un militaire breton blessé en Afghanistan Australie : Le chef de la certification halal veut faire « féconder les blanches par des musulmans » et expulser les hommes blancs du pays Facebook a censuré 70,000 comptes critiquant Emmanuel Macron pendant les élections présidentielles «On va aller les chercher» : Macron veut transférer les migrants musulmans directement en France depuis la Libye et le Niger « L’Europe ne pourra jamais digérer l’adhésion de la Turquie » (Premier ministre socialiste autrichien) Face à la France musulmane, le séparatisme breton devient plus que jamais la seule alternative Quimper : L’opération immobilière opaque de l’ex-député PS Jean-Jacques Urvoas suscite la controverse Le maire du village natal de Jeanne d’Arc veut accueillir plus de 50 migrants musulmans clandestins Interpellé pour s’être opposé à l’immigration clandestine, le septuagénaire finit sa garde-à-vue à l’hôpital Lyon : En djellaba et brandissant un coran, il tente de poignarder un policier au cri de « allah akbar » Espagne : Un marocain attaque un policier au couteau au cri de « allah akbar »
Émeutes raciales : cinq voitures personnelles de policiers brûlées en quatre jours dans le nord de la France
Posted by La Rédaction on 17th février 2017
| 856 views

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (17/02/2017) Des voitures de policiers ont été spécifiquement ciblés par des incendies dans les départements de l’Aisne et de l’Oise, au nord de la région parisienne. Ces actions, réalisées en pleine phase d’émeutes raciales, peuvent être l’œuvre de cellules anarcho-communistes ou islamistes.

BFMTV (source) :

Cinq voitures personnelles de policiers ont été incendiées depuis lundi dans l’Aisne et l’Oise sans pour autant qu’à ce stade un lien entre les différentes affaires soit clairement établi, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Et :

Dans la nuit de lundi à mardi d’abord, les voitures personnelles de deux policiers ont été brûlées à Sainte-Geneviève et à Lachapelle-Saint-Pierre, dans l’Oise, a affirmé le parquet de Beauvais, selon lequel les deux véhicules étaient garés à proximité du domicile des policiers. Mercredi matin, dans une petite ville près de Compiègne (Oise), deux voitures d’un couple de policiers ont été brûlées, selon une source proche de l’enquête.

Enfin :

Enfin, dans la nuit de mercredi à jeudi, « la voiture d’un policier, garée à proximité de son domicile, a été brûlée dans le centre-ville de Soissons », dans l’Aisne, a indiqué le parquet de cette ville. Selon cette source, ce policier travaille au commissariat de Soissons.

Ces actions s’inscrivent dans le climat de troubles civils qui travaille l’Hexagone. On rappellera qu’à Magnanville, dans les Yvelines, un couple de policiers avait été assassiné par un djihadiste maghrébin devant leur enfant de trois ans.

L’extrême-gauche, qui a tenté de s’allier aux musulmans ces dernières années, peut être à l’origine de ces actions afin d’amplifier la déstabilisation des forces de police françaises. Elle s’est manifestée en faveur des émeutes raciales ces derniers jours (voir ici).

Suivez nous ici :
0

Comments

comments