L’UE va « rapidement » importer 6 millions de migrants afro-musulmans, affirme que les attentats sont commis « par des Européens »

BREIZATAO – ETREBROADEL (10/03/2017) Le commissaire européen à l’immigration, le Grec Dimitris Avramopoulos, a récemment prononcé un discours à la « Conférence sur les migrations, la sécurité et la façon dont ils influent sur l’avenir de l’Europe » à Genève.

Mais c’est l’entretien qu’il a accordé à un journal suisse qui a été le informatif sur les intentions de Bruxelles face à l’invasion migratoire afro-islamique (source) :

À l’avenir, les vingt-sept [états membres de l’UE, NDLR] auront besoin de 6 millions de migrants, a déclaré le commissaire européen. « Nous allons ouvrir des bureaux dans tous les pays de la rive sud de la Méditerranée et l’Afrique de l’Ouest. C’est le meilleur moyen de lutter contre les trafiquants. »

Ce qui pourrait être traduit comme ceci : « pour lutter contre l’immigration, nous allons l’organiser nous-mêmes ». Et le « nous » représente les lobbys financiers occultes qui contrôlent Bruxelles et l’Union Européenne, sans parler d’Angela Merkel.

Tout à son exercice de propagande, Dimitris Avramopoulos a osé mentir en affirmant qu’un seul attentat avait été commis par des migrants :

« Comme pour les attaques terroristes de l’UE, ils sont commis par les citoyens européens. À une exception près, il n’a jamais été fait par les réfugiés ! »

Oui, des « citoyens européens ».

Il faut donc faire venir davantage de migrants puisqu’il n’existe aucun lien entre le djihadisme, l’islam et l’immigration voulue par la finance internationale dont Avramopoulos et l’UE sont les laquais.

Mais le mensonge le plus ignoble d’Avramopoulos consiste bien à oser dire que seule une attaque a été commise par un pseudo « réfugié ».

L’attentat du Bataclan a aussi été perpétré par des pseudo « réfugiés » (source). L’attentat de Berlin également (source). Ou encore, parmi d’autres, l’attaque à la hache dans un train en Allemagne en juillet dernier (source).

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.