INFOS
Ca c’est la France, BREIZH c’est autre chose … Ca c'est la France, BREIZH c'est autre chose Espoir déçu pour le harki communiste Broudic Sur le plan français: un large Front Autonomiste "Le graphisme militant d'une carte de voeux": réagissons face à une nouvelle provocation Informations générales sur Françoise Morvan (communication) Les curieuses méthodes de M. Sidi Elemine BAHASKER Un militaire breton blessé en Afghanistan Les images choc de l’attaque djihadiste de Londres (vidéo) Turquie : Erdogan menace d’amplifier les attaques djihadistes, « Aucun Européen ne pourra plus faire un pas en sécurité nulle part dans le monde » Les 3 lycéens de Concarneau blessés à Londres s’ajoutent à Estelle Rouat, concarnoise tuée par les terroristes musulmans au Bataclan Attaque de Londres : Le terroriste musulman blesse gravement trois lycéens bretons Exclusif : Les images du terroriste de Londres confirment qu’il s’agit bien d’un musulman Clichy : « Touche pas au coran ! », tensions entre musulmans et policiers pour l’évacuation d’une mosquée (vidéo) Allemagne : Les migrants commettent en moyenne 13 fois plus d’agressions sexuelles que les Allemands (Police) Un élu de l’Essonne révèle comment Jean-Luc Mélenchon et sa famille bénéficiaient d’emplois fictifs (vidéo) Italie : Une équipe de télé violemment attaquée par des migrants africains sur un marché (vidéo) Naufrage du PSF : L’ancien maire de Quimper Bernard Poignant se rallie à Emmanuel Macron
Écosse : Le soutien à l’indépendance à son plus haut historique (étude)
Posted by La Rédaction on 15th mars 2017
| 264 views

BREIZATAO – ETREBROADEL (15/03/2017) L’annonce d’un projet de référendum sur l’indépendance faite par premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, s’est déroulée dans un climat politique particulièrement favorable.

Comme l’indique le journal « The Scotsman » (source), les Écossais favorables à l’indépendance de leur nation est à un plus haut historique :

Le soutien à l’indépendance s’élève maintenant à son plus haut niveau jamais enregistré selon une étude universitaire très respectée qui suit depuis près de deux décennies l’opinion écossaise quant à la constitution. L’appui en faveur du démantèlement du Royaume-Uni se situe à 46%, soit désormais le double de celui enregistré en 2012 à 23% lors de la première campagne sur l’indépendance et à un point de plus que le résultat du vote. Les résultats suggèrent que l’avenir du Royaume-Uni est en jeu et le premier ministre a tenté d’avoir l’initiative quant à la date d’un second vote en insistant pour que ce soit le parlement écossais qui détermine le moment de son déroulement.

Le journal poursuit :

Mais l’enquête a également montré l’augmentation de l’euroscepticisme, ce qui laisse entendre qu’il serait difficile pour Mme Sturgeon de gagner le soutien à l’indépendance en déployant l’argument du maintien de l’Écosse dans l’Union européenne. Même si l’Écosse a voté pour rester dans l’UE à 62 % à 38 % l’an dernier, ScotCen a constaté que près des deux-tiers des Écossais (67 %) veulent soit que la Grande-Bretagne quitte l’UE (25 %) ou que les pouvoirs de l’UE soient réduits (42 %). La proportion d’Écossais qui peut être considérée comme eurosceptique a augmenté depuis 2014, date à laquelle 53 % d’entre eux voulaient soit que la Grande-Bretagne quitte l’UE ou réduise son influence.

Le vote indépendantiste est particulièrement fort chez les jeunes Écossais qui sont désormais 72% à soutenir la sécession du pays chez les 16-24 ans. Au plan générationnel, la victoire des nationalistes est complète.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments