INFOS
Ca c’est la France, BREIZH c’est autre chose … Ca c'est la France, BREIZH c'est autre chose Espoir déçu pour le harki communiste Broudic Sur le plan français: un large Front Autonomiste "Le graphisme militant d'une carte de voeux": réagissons face à une nouvelle provocation Informations générales sur Françoise Morvan (communication) Les curieuses méthodes de M. Sidi Elemine BAHASKER Un militaire breton blessé en Afghanistan Les images choc de l’attaque djihadiste de Londres (vidéo) Turquie : Erdogan menace d’amplifier les attaques djihadistes, « Aucun Européen ne pourra plus faire un pas en sécurité nulle part dans le monde » Les 3 lycéens de Concarneau blessés à Londres s’ajoutent à Estelle Rouat, concarnoise tuée par les terroristes musulmans au Bataclan Attaque de Londres : Le terroriste musulman blesse gravement trois lycéens bretons Exclusif : Les images du terroriste de Londres confirment qu’il s’agit bien d’un musulman Clichy : « Touche pas au coran ! », tensions entre musulmans et policiers pour l’évacuation d’une mosquée (vidéo) Allemagne : Les migrants commettent en moyenne 13 fois plus d’agressions sexuelles que les Allemands (Police) Un élu de l’Essonne révèle comment Jean-Luc Mélenchon et sa famille bénéficiaient d’emplois fictifs (vidéo) Italie : Une équipe de télé violemment attaquée par des migrants africains sur un marché (vidéo) Naufrage du PSF : L’ancien maire de Quimper Bernard Poignant se rallie à Emmanuel Macron
Élections : Le gouvernement socialiste veut donner le droit de vote aux criminels emprisonnés, djihadistes inclus
Posted by La Rédaction on 17th mars 2017
| 1207 views

BREIZATAO – POLITIKEREZH (17/03/2017) Le gouvernement socialiste français, désespérément en recherche d’électeurs, entend offrir le droit de vote aux plus de 50 000 prisonniers actuellement détenus dans l’Hexagone. Ce qui inclurait, outre la masse des assassins ou violeurs immigrés ou musulmans, les éléments incarcérés pour leur lien avec le terrorisme djihadiste.

France Bleu (source) :

Le ministre de la Justice a annoncé ce mardi qu’une étude allait être lancée pour une « éventuelle » expérimentation du vote en prison de personnes détenues, aux élections législatives de juin prochain. « Une étude de faisabilité va être menée », a expliqué mardi le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas, qui envisage le vote en prison de certains détenus pour les élections législatives, en juin.

L’argument utilisé est naturellement celui de « l’égalité » :

Le ministre de la Justice souligne pour cela la nécessité d’une « concertation avec le ministère de l’Intérieur et le maire de la commune où se situerait l’expérimentation ». Jean-Jacques Urvoas a insisté sur son attachement à promouvoir la participation des personnes détenues aux processus électoraux, à l’issue d’une rencontre sur ce thème lundi, avec le député écologiste Sergio Coronado, des avocats, et l’association Robin des Lois, qui se bat pour que les 50.000 détenus qui ne sont pas déchus de leurs droits civiques puissent voter en prison.

En sus de la « qualité » morale des assassins, violeurs, braqueurs et autres éléments asociaux, environ 60% de la population carcérale de l’Hexagone est musulmane. Ceci pour ne rien dire de la progression fulgurante de l’islam radical dans ce milieu (voir ici).

Très concrètement, cela signifie que toute la racaille allogène détenue dans les prisons françaises pourra participer aux élections de juin 2017. Djihadistes inclus.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments