Bruxelles menace la Pologne et la Hongrie d’être « exclues de l’UE » si elles refusent d’accueillir les clandestins musulmans
Posted by La Rédaction on 4th avril 2017
| 138 views

BREIZATAO – ETREBROADEL (04/04/2017) Bruxelles hausse le ton face aux pays refusant la submersion migratoire, Pologne et Hongrie en tête. La « Cour Européenne de Justice » devrait prochainement publier sa décision relativement au plan visant à imposer 160,000 clandestins afro-musulmans dans toute l’Europe.

Cité par le journal britannique The Express (source), une source bruxelloise indique qu’une fois la décision annoncée, l’UE entend imposer le remplacement de population aux nations qui s’y opposent. Si elles refusent d’organiser l’invasion afro-islamique, elles pourraient être exclues de l’UE, selon The Express.

La source diplomatique ajoute : « Ils devront faire un choix : sont-ils dans le système européen ou pas ? Vous ne pouvez pas faire du chantage, l’unité à un prix. Nous sommes confiants que la CEJ validera le plan et que la Pologne et la Hongrie devront se soumettre à la décision. S’ils ne le font pas, ils devront faire face aux conséquences, financières et politiques. Plus de possibilité de s’exonérer, il n’y a plus « un pied dedans, un pied dehors ». Nous serons très durs là dessus ».

Les gouvernements allemand, français et italiens veulent imposer un système d’africanisation et d’islamisation systématique du continent européen via un mécanisme géré par l’UE. Un casus belli pour la Tchéquie, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et l’Autriche.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments