Corée du Nord : Le Japon déploiera son armée en cas d’agression, les troupes chinoises mobilisées
Posted by La Rédaction on 18th avril 2017
| 134 views

BREIZATAO – ETREBROADEL (18/04/2017) La situation s’aggrave fortement dans la péninsule coréenne.

Le gouvernement japonais envisage de mobiliser son armée pour répondre à toute « agression » si un missile nord-coréen devait atteindre son territoire national.

Russia Today (source) :

Suite aux promesses de la Corée du Nord d’effectuer des tirs de missiles chaque semaine, le ministre japonais de la Défense, Tomomi Inada, a fait savoir que Tokyo envisageait d’envoyer ses soldats dans la péninsule coréenne pour y protéger ses ressortissants au cas où la crise nécessiterait une évacuation. «Si une situation exigeant que les ressortissants japonais et d’autres [pays] soient évacués surgissait dans la péninsule coréenne et que ceux-ci ne parvenaient pas à partir par leurs propres moyens, Tokyo se préparerait à mobiliser des forces militaires», a-t-elle déclaré devant le Parlement, citée par l’agence Jiji et la chaîne NHK.

Le motif justifiant un tel déploiement semble douteux : l’armée sud-coréenne dispose des moyens nécessaires pour remplir une telle mission. Au surplus, il nécessiterait l’aval du gouvernement sud-coréen. Le souvenir de l’occupation japonaise, cultivé à outrance par les éléments nationalistes de Corée du Sud, rende ce mouvement politiquement délicat.

Cette déclaration du gouvernement japonais intervient donc après que des discussions secrètes entre Séoul, Tokyo et Washington aient eu lieu au sujet des mesures à prendre en cas d’escalade. L’objectif consiste probablement à signifier à Pyongyang que l’armée japonaise prendra une part active en cas de conflit dans la péninsule. Une situation inédite depuis 1945.

Un tel mouvement ne manquerait pas de susciter l’inquiétude et la colère de la Chine, possible but réel d’une telle annonce afin de la contraindre à agir contre la Corée du Nord.

Enfin, le motif évoqué par Tokyo pour ce déploiement de troupes sans précédent permet également de se concilier l’opinion publique japonaise, très isolationniste et pacifiste.

La Chine continue de déployer ses forces

De son côté, Pékin déploie activement ses troupes à la frontières nord-coréenne. Des véhicules militaires, essentiellement médicaux, convergeaient vers Dandong.

Des rapports font également état, toujours dans le même secteur, de la construction d’hôpitaux de campagne par l’Armée de Libération Populaire (source).

Ces dispositions indiquent que Pékin considère comme très sérieuses les menaces d’action militaire de la part des USA et anticipe en conséquence un possible afflux de réfugiés nord-coréens.

Suivez nous ici :
0

Comments

comments