L’État Islamique lance un ultimatum de 7 jours à Macron et menace « d’un bain de sang »

BREIZATAO – ETREBROADEL (02/06/2017) L’État Islamique a envoyé un télégramme au gouvernement et aux médias français avec une photographie d’un fusil AK-47 sur fond de drapeau de l’EI (source). Dans ce texte de huit pages, le califat islamique donne sept jours au président français pour remplir huit demandes, faute de quoi un « bain de sang » s’en suivrait.

Ultimatum

Le message déclare que « les Français ont commencé à goûter à la terreur » et avertit, « ce qui vous attend est encore plus destructeur et plus terrifiant », notamment « des voitures piégées, des camions lancés dans la foule, des engins explosifs improvisés ».

Promettant que « tout cela deviendra votre vie quotidienne jusqu’à ce que vous vous effondriez », les huit pages du document liste huit demandes que le nouveau président français doit suivre afin « de mettre un fin à ce bain de sang ».

Parmi les demandes figure « la cessation immédiate du bombardement de l’État Islamique » et « le retrait de toutes les troupes françaises de tous les pays musulmans ».

Le document demande également « la vente immédiate d’armes » à l’État Islamique, « la libération de tous les musulmans arrêtés pour infraction à caractère terroriste et que « tous les musulmans soient libres de quitter la France pour aller vivre dans l’État Islamique ».

L’EI avertit que la France a sept jours pour répondre, déclarant : « Ô, peuple français, réfléchit vite, pense bien et agit rapidement, avant qu’il ne soit trop tard ».

Il ajoute, « Si vous ne faites rien, vous verrez très bientôt que nous détruirons l’Etat Français alors qu’il essaie de détruire l’État Islamique […] Mais la destruction de l’Etat Français sera aussi la destruction du peuple français […] Vous n’avez pas idée de ce qui vous attend ».

Le document, expédié aux médias français et aux autorités gouvernementales, menace directement les officiers de police du pays.

Cet ultimatum intervient durant le mois du ramadan, une époque favorisée par les djihadistes pour mener des opérations offensives.

 

 

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.