Saint-Étienne du Rouvray : émeutes dans une enclave islamique de la ville où a été assassiné le Père Hamel

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (09/06/2017) De violents incidents se sont déroulés dans la soirée d’hier lundi 5 juin aux abords du collège Robespierre à Saint-Étienne-du-Rouvray [où a été assassiné le Père Hamel par des djihadistes locaux, NDLR] entre les forces de l’ordre et une centaine d’individus.

Au départ, vers 20 heures, la police est appelée à intervenir au collège Robespierre où l’alarme intrusion s’est déclenchée. À leur arrivée sur place, les hommes de la brigade anti-criminalite (Bac) constatent aucune présence suspecte. En revanche, ils découvrent qui le hall d’accueil de l’établissement a été saccagé : vitres brisées, meubles et présentoirs renversés…

La présence des policiers dans le quartier suscite la curiosité : un attroupement d’une centaine d’individus se forme rapidement au niveau du parc, des individus qui se montrent particulièrement hostiles. Des projectiles sont lancés en direction des fonctionnaires de la Bac qui doivent alors faire appel à des renforts.

Une quarantaine de policiers (police-secours, Bac, brigade canine) se déploient pour sécuriser le secteur. Ils font usage d’un lanceur de balles de défense et de grenades de désencerclement pour disperser les assaillants.

Vers 22 heures, le calme revenu, un dispositif de sécurisation est mis en place pour le reste de la nuit. Il n’y a pas de blessé ni d’interpellations.

(Source : Info Normandie)

SHARE