Un Frère Musulman lié au gouvernement islamiste turc nommé à la tête du culte musulman

BREIZATAO – ETREBROADEL (29/06/2017) Le Conseil français du culte musulman (CFCM) va avoir un nouveau président, samedi 1er juillet. Pour la première fois depuis sa création il y a quinze ans, c’est un membre des Frères Musulmans turcs, Ahmet Ogras, qui va accéder à ce poste.

Ahmet Ogras appartient à la fédération islamique contrôlant les quelques 250 mosquées liées au gouvernement turc. Son beau-frère travaille au palais présidentiel à Ankara (source).

Arrivé en France à l’âge de 3 ans, Ogras, fils d’ouvrier, a grandi dans le quartier populaire des Rottes à Vendôme (Loir-et-Cher). Ingénieur de formation, il a participé au milieu des années 2000 à la fondation de l’Union des démocrates turcs européens (UDTE), liée au parti islamiste turc d’Erdogan, l’AKP, et parrainée par ce dernier.

Signe révélateur, Ahmet Ogras s’est félicité de l’intégration de la vitrine officielle des Frères Musulmans en France, l’UOIF, au sein du CFCM. Malgré l’attentat contre le journal « Charlie Hebdo », il persiste à protester contre la poursuite des caricatures de Mahomet par ce média (source).

Le CFCM, créé en 2003 à l’initiative du gouvernement français, est placé sous la supervision du ministère de l’Intérieur. Cette nomination d’un islamiste affilié aux Frères Musulmans a par nécessité reçu l’aval des plus hautes autorités françaises. Une décision qui en dit long.

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.