LATEST NEWS
Nantes : 50 migrants clandestins exigent de conserver les 2 maisons EDF qu’ils squattent
Posted by La Rédaction on 12th octobre 2017
| 13565 views

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (12/10/2017) L’invasion du Pays Nantais se poursuit à un rythme toujours plus rapide, avec le soutien de l’état républicain français.

La télévision d’état « France 3 » a ainsi pris fait et cause pour une cinquantaine de colons afro-musulmans établis dans un squatt (source) :

Ils sont une cinquantaine venus de Guinée, du Tchad, du Togo. Ils occupent depuis plusieurs mois deux maisons appartenant à EDF. Certains ont vu leur demande d’asile acceptée d’autres attendent une régularisation. Leur problème ? l’hébergement. Dans des conditions sommaires mais sous un toit, ils vivent là, depuis plusieurs mois. A six dans une pièce à même le sol, sur des matelas et des couvertures récupérées auprès d’associations, leur rêve d’une France accueillante et solidaire est entrain d’en prendre un coup. Pour se nourrir, une gazinière, quelques plats des couverts et des récipients cabossés.

Et poursuit :

Leur crainte, c’est de voir arriver l’hiver sans qu’une solution d’hébergement soit trouvée. Parmi les courants d’air et la boue du jardin abandonné ils se surprennent à penser à leur pays, à leurs familles restées là-bas. Parfois ils regrettent cet exil forcé ou choisi. Mais la liberté a un prix, que pour l’instant ils acceptent de payer.

Ces clandestins exigent donc de rester dans les maisons qu’ils squattent.

La nation bretonne fait face à une coalition déterminée à l’anéantir coûte que coûte par l’arme biologique de l’immigration afro-musulmane.

Comments

comments