Strasbourg : Une fédération islamiste turque va construire une des plus grandes mosquées d’Europe

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (13/10/2017) L’organisation islamiste turque « Millî Görüs » a annoncé que la construction d’une des plus grandes mosquées d’Europe aura bien lieu à Strasbourg. C’est qu’indique le journal « L’Alsace » de ce jour (source).

A propos de la mouvance islamiste « Millî Görüs », le journal de gauche L’Express écrivait en septembre dernier (source) :

Surgeons de cette matrice gouvernementale, dont le budget a été décuplé sous l’AKP, les différents chapitres nationaux de la Ditib (l’Union des affaires culturelles turco-islamiques) supervisent les communautés expatriées dans chacun des pays d’émigration, notamment sur le Vieux Continent, qu’il s’agisse de bâtir une mosquée ou de dépêcher des imams certifiés conformes.  Naguère rivales, la Ditib, d’inspiration kémaliste, et la mouvance Millî Görüs (Vision nationale), d’obédience fondamentaliste, rament désormais de concert. Au maillage dense ainsi tissé échoit la tâche d’entretenir ou de raviver partout la foi des fils du Bosphore, mais aussi celle de repérer « traîtres » et insoumis.

Cette fédération radicale est donc sur l’étroite supervision du gouvernement islamiste turc dirigé d’une main de fer par Recep Tayyip Erdogan à qui l’on doit la fameuse déclaration, “les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques , les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats ». Il y a quelques mois, le président turc appelait le monde musulman à « se mobiliser contre l’Europe », des menaces d’attaques armées à peine voilées (source).

Il s’agit non seulement de contrôler la diaspora turque, mais encore d’en faire l’outil de subversion et d’agitation au service de l’expansion islamo-turque en Europe.

Autre symptôme de cette infiltration, le fait qu’un Frère Musulman turc ait été nommé à la tête du Conseil du Culte Musulman avec l’aval de l’État Français en juillet dernier (source).

Le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, est connu pour être un compagnon de route de divers états islamiques, notamment le Qatar et la Turquie, qu’il courtise avec assiduité depuis de nombreuses années.

SHARE