Quimper : L’extrême-gauche lance un ultimatum aux habitants s’ils refusent de payer les transports des migrants clandestins

Appel à identification de ces éléments marxistes pro-clandestins

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (26/11/2017) Un groupuscule de factieux communistes s’agitant sur Kemper (Quimper) en faveur de migrants clandestins afro-musulmans a exigé, avec l’appui du journal socialiste « Le Télégramme », que ces derniers bénéficient de la gratuité totale de leurs transports. Un luxe dont ne bénéfécient pas même les travailleurs quimpérois.

Le Télégramme (source) :

Les demandeurs d’asile n’ont pas obtenu leur carte de transport solidaire. « C’est d’autant plus étonnant que les demandeurs d’asile qui sont hébergés au Cada de Massé-Trévidy, à Ergué-Armel, ont obtenu ce titre de transport », disent les militants. « Il y a un blocage inadmissible pour le Prada. C’est inadmissible, discriminatoire », assène Yolande.

Naturellement, la vermine anarcho-communiste exige désormais que la population quimpéroise prenne le relais et passe à la caisse :

« Ce sont des citoyens solidaires qui prennent le relais en covoiturant les migrants dans certaines situations d’urgence, mais cela commence à peser », souligne une bénévole.

Et ces hyènes de menacer si leurs demandes ne sont pas satisfaites, le journal socialiste Le Télégramme relayant complaisamment l’ultimatum :

Le collectif Fraternité a aussi apporté des vélos. Si ceux-ci ne sont plus acceptés sur le site, les tensions risquent encore de croître.

L’identification et la neutralisation politique immédiate de la poignée de factieux pro-clandestins est mise à l’ordre du jour.

BREIZ ATAO, à la suite des nationalistes bretons, prendra toute information permettant d’établir formellement l’identité des agitateurs rouges impliqués dans ces provocations avant de les diffuser auprès des forces patriotiques.

Nous écrire ici : redactionbreizatao@gmail.com

Dans le même temps, chacun est appelé à faire valoir à la clique marxiste précitée ce qu’il pense de leurs provocations :

Email : fraternité.quimper@gmail.com

 

SHARE