Quimper : Les communistes Yolande Bouin et Gérard Mas derrière les troubles fomentés par les migrants clandestins pour intimider la population

BREIZATAO – POLITIKEREZH (29/11/2017) Conformément à notre appel à l’identification des éléments communistes tentant de déstabiliser Kemper (Quimper) en agitant des migrants clandestins afro-musulmans, nos lecteurs ont répondu massivement à l’appel.

Comme nous l’indiquions, un groupuscule de factieux anarcho-communistes s’est livré il y a peu à des menaces à peine voilées contre la population quimpéroise si elle refusait de financer les déplacements des clandestins extra-européens s’entassant dans la ville sur ordre du gouvernement français (lire ici).

Ils ont mis leurs menaces à exécution en fomentant des troubles dans la ville avec l’aide des clandestins (lire ici).

Deux figures de la nébuleuse rouge se distinguent du lot. Voici leurs profils.

Yolande Bouin : née en 1960 (57 ans), membre de la nébuleuse communiste de Douarnenez (source), (source). Appartient à l’organisation marxiste gigogne « Douarnenez Fraternité » et « Quimper Fraternité », conformément à la démultiplication des associations par les éléments subversifs rouges. Impliquée dans la mouvance anarcho-communiste de la « ZAD » du Pays Nantais, en plus de son activisme en Cornouaille.

Gérard Mas : fonctionnaire territorial à Kemper (Quimper), résidant sur la commune. Membre du parti trotskiste  français « Nouveau Parti Anticapitaliste », ex-Ligue Communiste Révolutionnaire. Opportuniste conformément à la tradition trotskiste, cet élément subversif alterne entre soutien aux colons afro-musulmans et les grèves sous toutes leurs formes (source). Affirme vouloir détruire l’état juif en sa qualité « d’antisioniste » (source).

Implication du journal socialiste « Le Télégramme »

Le journal socialiste « Le Télégramme » et sa rédaction de Kemper (Quimper) assurent la promotion systématique des activités de cette nebuleuse communiste groupusculaire, comme en octobre où le public était invité, le plus sérieusement du monde, à une séance d’embrigadement politique avec pour thème :« la Révolution d’octobre et les enseignements qu’on peut en tirer » (source).

Le même journal soutient activement l’agitation de ce groupuscule lorsqu’elle agite les clandestins afro-musulmans, y compris lorsqu’il s’agit de menacer la population quimpéroise et ses élus en cas d’opposition.

Nous continuons d’appeler nos lecteurs à nous apporter toutes les informations disponibles sur les factieux marxistes soutenant l’immigration clandestines présents sur la photographie d’en-tête.

Nous écrire : redactionbreizatao@gmail.com

 

SHARE