Brest : Les clandestins afro-musulmans font savoir qu’ils fêtent le Nouvel An en toute tranquillité

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (03/01/2018) A Brest, les réseaux anarcho-communistes parfaitement connus de la municipalité comme du gouvernement français (voir ici) continuent de soutenir activement les migrants musulmans clandestins infiltrés sur la ville.

C’est donc sans se cacher que les clandestins établis dans une maison squattée et encadrée par la gauche communiste ont fait la fête lors du Nouvel An.

« Une très belle soirée partagée avec tous les amis, une soirée sans frontière (côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Algérie, Togo, Afghanistan, Soudan,Bengladesh, Roumanie, France) faite d’échanges, de partage, de danse, de rires… » proclame fièrement la page Facebook (voir ici) de l’organisation subversive qui agite les infiltrés clandestins.

Une opportunité notamment utilisée par les filières mafieuses albanaises qui ont entrepris de s’emparer du contrôle du marché de la dope, entraînant de violents affrontements avec les mafias maghrébine et turque (voir ici).

On soulignera le rôle particulièrement pervers joué par le trotskiste Olivier Cuzon, lié aux filières albanaises sur Brest (voir ici). Lui, ainsi que la clique de marginaux qui l’entourent, sont activement soutenus par le journal socialiste « Le Télégramme » dans ces opérations de déstabilisation.

 

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.
  • Jean Pierre Brioudes

    Marre!!