Facebook rémunère la presse d’état française pour discréditer les médias alternatifs

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.
  • Jérôme Lambert

    La page Facebook de Boris Le Lay censurée. Seul, exilé, il recueillait plus de 100 000 abonnés grâce à ses analyses pertinentes.
    La page facebook du journal de propagande Libération, avec ses 8 millions d’€ de subventions englouties chaque année, ne recueille que 800 000 abonnés.