BREIZATAO – NEVEZINTIOU (12/02/2018) Très sérieuse polémique à Saint-Etienne où une « exposition » subventionnée par la région dirigée par Laurent Wauquiez entend « définir » la sexualité des… enfants.

Laura Bottereau et Marine Fiquet présentent ainsi à Saint-Etienne une exposition intitulée « L’aube des rigueurs molles ».

« Les enfants sont bien souvent formatés à devenir soit homme soit femme, et ce résultat doit être conforme au sexe biologique assigné à la naissance… Nous nous employons à catapulter cet édifice qu’il nous semble urgent de remettre en question. Les constructions du genre et de la sexualité telles qu’elles sont normées résonnent comme des rapports de force et surtout de pouvoir » affirment les deux intéressées, visiblement désireuses de promouvoir agressivement la sexualisation des enfants.

Plus exactement, il s’agit pour elles de promouvoir la transexualisation des enfants.

On découvre ainsi des mannequins d’enfants avec des jupes soulevées et des manches placés suggestivement entre leurs jambes.

La région Auvergne-Rhône-Alpes, présidée par Laurent Wauquiez (LR) subventionne la DRAC (Direction Régionale d’Art Contemporain) qui a elle-même subventionné l’exposition à caractère pédophile.

Les cercles homosexuels, lesbiens et transexuels tentent depuis quelques temps de promouvoir ce phénomène.


Pour contacter la galerie « Les Limbes » qui accueille cette exposition à caractère pédophile : 06 89 68 66 58

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.