BREIZATAO – ETREBROADEL (13/02/2018) Le gouvernement islamiste turc, affilié aux Frères Musulmans, a mis à prix la tête d’un opposant kurde exilé en Belgique.

Russia Today (source) :

Le militant kurde Bahar Kimyongür, opposant à Erdogan, figure désormais sur la liste des «terroristes les plus recherchés» par la Turquie, qui offre une récompense de 214 000 euros pour sa capture. Il va porter plainte contre Ankara pour «menaces».
La Turquie a placé le militant kurde Bahar Kimyongür, issu d’une famille turco-syrienne, sur la liste des terroristes les plus recherchés du pays. Ankara offre une récompense pouvant aller jusqu’à un million de lire (214 000 euros) pour toute information permettant de mener à sa capture.
Interrogé par Le Soir, Bahar Kimyongür a déclaré qu’il allait déposer plainte pour «menaces» contre le gouvernement turc. «Je suis inquiet pour moi-même, ma femme et mes enfants. Cette inquiétude est d’autant plus vive qu’un projet de loi dispensera bientôt de poursuites les auteurs de crimes contre des personnes recherchées», a-t-il expliqué, avant d’assurer que «le fanatisme nationaliste [turc] pouvait également frapper en Belgique».

De facto, les tensions entre les turcs établis en Europe, largement encadrés par le gouvernement islamiste, et leurs opposants (Kurdes, dissidents, etc.) tourne de plus en plus fréquemment à l’affrontement violent dans les rues européennes. Comme à Brest, la semaine dernière (voir ici).

La Turquie islamiste a enclenché un vaste mouvement de répression à mesure qu’il radicalise la population sous l’impulsion de Recep Tayip Erdogan, chef du parti musulman au pouvoir.

Pour voir l’intervention de Bahar Kimonyongür contre le soutien à l’islam radical par les pétromonarchies du Golfe :

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.
  • Marin A

    J’ai eu peur j’ai cru qu’il s’agissait d’un Belge au début