BREIZATAO – ETREBROADEL (13/02/2018) Le système médiatique globaliste se démène pour procéder au remplacement de population de la manière la plus agressive possible tout en dissimulant les effets les plus spectaculaires au grand public. La Suisse ne fait pas exception à la règle comme le révèle une récente polémique.

L’objet du scandale ? La publication sur les réseaux sociaux d’une photo de classe par des membres de l’organisation patriotique Parti Nationaliste Suisse (PNOS). Le crime ? La composition ethnique de la classe permettant ainsi de mesurer le remplacement de population voulue par les élites au pouvoir en Suisse.

Ce qui, une fois retouché par la presse d’état (source), donne ceci :

Pas sûr cependant que l’objectif de cette manipulation ait été atteint. Quoiqu’il en soit, le gouvernement veut poursuivre ceux qui ont révélé le document.

 

 

SHARE
Avis aux lecteurs : Si vous désirez informer la population bretonne de faits occultés par les médias d'état (insécurité, islamisme, immigration clandestine, corruption), vous pouvez contacter notre rédaction sur notre page Facebook (voir ici) ou à notre adresse email : redactionbreizatao@gmail.com.
  • ☆ Cyborgwolf ☆

    J’ose pas imaginer l’horreur pour le gamin qui est littéralement le seul blanc…