Notre époque fort malheureusement est une époque de puritanisme. Elle prône l’interdiction en tout et surtout en parole. Ne nous cachons pas la vérité, c’est parce que la démocratie ou l’élan démocratique sont morts qu’aujourd’hui des dizaines de ligues de vertu entretiennent la fiction du « droit » en proclamant anathèmes et mises à l’index.

Quoique coûte la vérité, pour un nationaliste, il faut ne jamais cesser de la dire si elle semble juste. Comment prôner la liberté pour son peuple lorsque l’on admet les oukases des censeurs de toute nature pour soi même ?

Briser les tabous est le devoir de tout nationaliste breton. Nous nous y attacherons toujours avec nos camarades.

Boris Al Lae

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !