Reynald Seycher, historien fameux pour ses travaux sur le génocide vendéen par les républicains français, est désespéré. Depuis plusieurs années il travaille à la restauration d’une chapelle dans le vignoble du Bro Naoned (Pays Nantais) dont il ambitionnait de faire un musée de la chouannerie. Mais le maire républicain, Roger Jamin, s’y oppose catégoriquement, renvoyant fort subtilement l’initiative et ses promoteurs à « l’intégrisme », au « vichysme » et au « nazisme ». Rien de moins.

Reynald Seycher s’en explique:

« Et dire que je ne fais pas ça pour moi mais pour la population. Moi qui ai démontré qu’il y a bien eu un génocide vendéen durant la Révolution française (1), j’aurais voulu créer ici un mémorial des guerres de Vendée. Mais le maire ne veut pas nous accorder de permis. Alors on va arrêter la mort dans l’âme. Encore deux étés, et on s’en ira sauver autre chose. »

Selon Reynald Seycher le maire  lui « a reproché de créer une chapelle intégriste». «Il nous traite de nazis, révisionnistes, négationnistes, bref de tout ce que vous voulez. »

Curieusement l’église catholique a fait savoir par la voix de l’évêché que si la chapelle, propriété de Monsieur Seycher, lui était donnée, elle serait rasée.

« J’ai proposé à l’évêché de lui donner mais on m’a répondu qu’il raserait tout pour construire un immeuble ».

La mairie et la paroisse depuis nient les propos tenus et s’en tiennent à ces dénégations.

« Je suis désespéré. Comme François Pinault quand il a voulu créer un musée à Paris et qu’il a dû s’exiler à Venise. »

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !

2 COMMENTS

  1. Je vois mal pourquoi créer un musée dans une chapelle PRIVEE devrait nécessiter l’approbation de la mairie. Si le lieu est privé, le musée le sera point barre.

    Ou est exactement le problème?

  2. Bonsoir,
    Le maire républicain et le curé on s’en fout.
    Un mémorial pour la shoah eusse été sans doute plus apprécié…

Comments are closed.