(Avec Koha Ditore, B92) – Le quotidien Koha Ditore a écrit jeudi que l’hypothèse d’un statut pour la région serbe du nord du Kosovo, calqué sur la large autonomie dont dispose la province germanophone du Tyrol du Sud, en Italie, faisait l’objet de discussions dans les cercles diplomatiques occidentaux.

Le Tyrol du Sud dispose d’une autonomie particulièrement large. L’adoption d’un tel modèle pour le Nord du Kosovo supposerait de larges amendements au plan de Martti Ahtisaari. Il faudrait notamment que le Nord du Kosovo dispose d’une autonomie financière et fiscale.

Dans cette hypothèse, les quatre communes du Nord du Kosovo (Mitrovica-Nord, Zvećan, Zubin Potok et Leposavić) formeraient une région disposant de compétences particulières.

Milan Ivanović, le porte-parole du Conseil national serbe (SNV) du Nord du Kosovo, a immédiatement déclaré que ce modèle « n’était pas acceptable », car il supposerait une forme d’autonomie à l’intérieur de l’État indépendant du Kosovo, que les Serbes ne veulent pas reconnaître.

Rappelons pour mémoire que, lors des discussions sur le statut du Kosovo, Belgrade avait déjà proposé ce « modèle » du Tyrol du Sud, comme formule d’autonomie pour le Kosovo à l’intérieur de la Serbie… La proposition avait alors été rejetée par Pristina.

Les diplomates occidentaux et le gouvernement de Pristina semblent décidés à trouver au plus vite une solution durable à la situation du nord du Kosovo.

L’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK), le parti d’opposition de Ramush Haradinaj, a déclaré que le gouvernement du Kosovo aurait entamé des discussions « secrêtes » avec celui de Serbie, ce qui a été immédiatement démenti des deux côtés. Oliver Ivanović, Secrétaire d’État du ministère serbe pour le Kosovo et Metohija, a rappelé que Belgrade excluait toute négociation directe avec Pristina sans représentation de la MINUK.

Source: http://balkans.courriers.info/article15730.html

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !

1 COMMENT

  1. Après avoir mis le kosovo dans les mains des hallogènes au mépris de l’histoire, voilà qu’ils veulent créer des réserves pour les autochtones. L’occident marche sur la tête.

Comments are closed.