Les Breizhlanders en force !

2
Loading...

BREIZATAO – NIZON (13/09/2010) La quatrième édition du marché celtique organisé par l’association des porteurs de kilt de Bretagne, les Breizhlanders, se déroulait ce dimanche 12 septembre, de 11 h à 20 h, au lieu-dit L’Enfer à Nizon.

Une trentaine d’exposants proposaient alimentation bretonne, bijoux celtes, oeuvres d’art, livres, peintures sur ardoises, etc. Et la journée était animée par les pas de danse du cercle celtique de Pont-Aven, Bro goz ar Milinou et le bagad Ar re goz. À l’heure du déjeuner, les visiteurs pouvaient se régaler d’un authentique boeuf à la bière bretonne accompagné de pommes de terre champêtres mitonné par un chef cuisinier de l’association. Grillades, crêpes et kouing aman étaient également au menu.

Une tombola avec vente de billets (1 €) a eu lieu tout l’après-midi, et le tirage au sort de 18 h, permit au gagnant de repartir avec un ensemble comportant un kilt écossais, un ceinturon et un sporran (petite sacoche qui se porte à la ceinture).

Présentation de l’association par elle même:

« 

L’Association fut créée suite à un constat que fit Jean Marc Moser durant l’année 2002. En effet, celui-ci observa qu’il existait en Bretagne un certain nombre de porteurs de kilt n’osant pas s’extérioriser, c’est à dire, sortir de chez eux « habillés à l’écossaise » que ce soit de pied en cap, avec élégance ou simplement vêtu de n’importe quel pagne tissé en tartan d’Ecosse que l’on nomme « kilt ».   Donc, faire descendre dans la rue  les timorés en expliquant que le port du kilt est aussi moderne que de se couvrir d’une paire de « Blue-jeans » de  cow-boy, fut l’objectif que Jean-Marc se fixa et réalisa.

La rencontre de Jean-Marc avec Richard Duclos, le créateur du Tartan National Breton, eu pour conséquence de projeter l’idée qu’en   Bretagne, pays européen brillant par la diversité de ses costumes traditionnels, les Bretons  pouvaient être unifiés et reconnus comme tels par le port de ce kilt créé pour eux.

Comme le dit Richard Duclos « on peut porter le kilt pour toutes les raisons que l’on veut, mais la raison essentielle, c’est la volonté d’inscrire la Bretagne dans sa différence culturelle, et de la rapprocher encore plus des autres nations celtes. Détacher le peuple Breton d’une certaine forme de mondialisation, et soutenir le pôle inter celtique. »

Depuis, d’autres associations de porteurs de kilt sesont créées, prouvant ainsi que notre « pote » Jean Marc était et est toujours dans le « Vrai ».

Le Président Klaod Amice »

http://breizhlanders.blog4ever.com/blog/index-286135.html

Loading...
SHARE

2 COMMENTS

Comments are closed.