BREIZATAO-PARIS (11/11/2010) La Sécurité sociale a mis au jour des fraudes portant sur 384 millions d’euros en 2009, soit 68 % de plus qu’en 2006, selon des données présentées à l’Assemblée nationale et publiées mardi par le quotidien Les Echos.

Ce chiffre ne signifie toutefois pas que les fraudes augmentent, mais provient d’une forte hausse des contrôles menés par chaque branche de la Sécurité sociale. Les caisses de sécurité sociale débusquent une série d’abus, qui vont de la fraude au RSA au trafic de Subutex (substitut à l’héroïne), en passant par le travail au noir et les hôpitaux gonflant les facturations. Frédéric van Roekeghem, son directeur, estime qu’il est difficile de chiffrer l’ampleur de la fraude potentielle. « L’ordre de grandeur que nous considérons comme à peu près fiable est de l’ordre de 1 % des dépenses », dit-il.