BREIZATAO – DUBLIN (11/11/2010) La dette publique de l’Irlande atteint désormais 1300% de son PIB. Il lui faudrait donner  près de 14 ans de tout ce qu’elle produit chaque année pour régler ses dettes. Voire plus compte tenu des intérêts. Les socialistes et révolutionnaires irlandais avaient lutté contre l’intégration de l’Irlande dans le système financier anglo-saxon, forme de « néo-colonialisme » intolérable aux yeux des patriotes.

1 COMMENT

  1. Les spéculateurs tiennent le monde occidental, Les politiques européens au pouvoir sont leurs pions serviles et dans ce gigantesque Monopoly où les économies locales s’écroulent les unes après les autres comme de vulgaires châteaux de cartes fouettés par les vents, le nationalisme ethnique et sa montée en puissance me semble la seule alternative viable.

Comments are closed.