ICB : la fin des lèches cul

0
Loading...

BREIZATAO – NEVEZINITIOÙ (07/08/2011) La nouvelle est tombée : l’Institut Culturel de Bretagne ne sera plus financé par la Région Bretagne dès 2012. Cette fédération d’associations disposait jusqu’à lors du soutien de celle-ci. C’est là une bonne nouvelle : les associations stipendiées sont rétribuées par leur maître français selon la tradition, à coups de pied au cul.

Cela nous permet de tourner la page, la situation se clarifiant de plus en plus. Le temps de la sous traitance est terminée, le provincialisme culturel sera la chasse gardée du socialisme français sans passer par l’arrière banc associatif.

Le président de l’ICB, le Français Patrick Malrieu, était par ailleurs lui même un socialiste  anti-nationaliste qui ne ratait jamais une occasion de pourrir le peuple breton sous des seaux d’ordures francosmopolites. Son zèle ne lui aura donc servi à rien. Nous nous félicitons de son éviction.

Les éléments lucides de l’ICB en tireront peut être quelques conclusions et rompront avec les harkis du régionalisme de gauche franco-compatible. Sans illusion au demeurant.

Loading...
SHARE