International Syrie: Moscou toujours opposé au départ d’Assad

1
Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (13/02/2013) La Russie n’acceptera pas le départ du président syrien Bachar el-Assad, a estimé mercredi le chef de la Commission des Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe), Alexeï Pouchkov.

« Les Américains veulent que nous employions notre influence pour obtenir le départ d’Assad. Je pense que nous ne ferons pas, car nous le jugeons incorrect. En revanche, nous sommes prêts à employer notre influence pour le lancement de négociations », a déclaré le député devant les journalistes à Moscou.

Et d’ajouter que les Etats-Unis commençaient à considérer favorablement certaines initiatives russes concernant la Syrie.

« Ils reconnaissent notamment que l’effondrement de la structure administrative de la Syrie serait lourd des conséquences les plus négatives. Or, ce ne sont pas les rebelles syriens qui tiennent  cette structure d’administration. Les Américains ont compris que si tout s’effondrait brusquement, on aurait un autre Afghanistan », a indiqué M.Pouchkov.

Selon le parlementaire, les Etats-Unis ont aussi reconnu que les insurgés comptaient dans leurs rangs des forces islamistes radicales liées avec des organisations terroristes internationales, ce qui représentait un danger pour les chrétiens, les chiites, les druzes et d’autres minorités en Syrie.

L’Occident pose le départ d’Assad comme condition préalable des négociations.

« Nous ne l’accepterons pas, et ce qui est le principal, le gouvernement syrien ne l’acceptera pas », a conclu le député.

Depuis mars 2011, la Syrie est en proie à un conflit entre les troupes gouvernementales et les groupes armés d’opposition. Selon l’Onu, les affrontements ont déjà fait 70.000 morts.

Loading...
SHARE