Notre éditorialiste Boris Le Lay fait apatride par l’Etat Français pour délits politiques

17
1162

boris-400x242

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (22/10/2014) Notre éditorialiste Boris Le Lay, qui réside actuellement en dehors du territoire français, a été officiellement privé de son passeport par le gouvernement français. La nouvelle lui a été signifiée ce jour.

Cette mesure serait motivée par de prétendus délits à caractère politique – en l’occurrence des articles. Elle a été requise par le Ministère de la Justice et de l’Intérieur. Cette mesure a été prise en violation flagrante des traités internationaux dont l’Etat Français est signataire – notamment l’article 12 de la charte de l’ONU (commentaire 27, alinéa 9) – ou l’arrêt du 12 novembre 1990 du Conseil d’Etat.

Notre éditorialiste est donc désormais apatride de facto comme défini par les conventions internationales, ne bénéficiant plus de l’affiliation diplomatique avec l’état dont il est originaire. Boris Le Lay n’a pas eu connaissance de la nature précise des procédures à caractère politique dont il est l’objet et qui ont légitimé le refus de se voir délivrer son passeport.

Brièvement interrogé par nos soins, notre éditorialiste a réagi :

« Ce n’est pas une surprise, l’Etat Français et sa magistrature politiquement orientée sont prêts à tout pour faire taire l’opposition nationaliste et identitaire » nous confie-t-il.

« Cependant, en tant que nationaliste breton, je dois dire que cette situation n’est pas pour me déplaire : j’ai toujours rêvé de me débarrasser de cette appartenance de papier à un régime républicain que j’ai toujours combattu. Cependant, il s’agit bien sûr de faire de moi un apatride, pour des motifs politiques, car il n’est jamais question que d’éditoriaux. Du moins, je présume, car on ne m’a rien dit de la nature des procédures judiciaires en cours » ajoute-t-il.

« Le degré de fanatisme du régime français et de ses obligés donne la mesure du climat. La résistance identitaire et nationaliste, pire encore si elle est chrétienne, subit les assauts perpétuels et de plus en plus vicieux de cet état en fin de course. Mais gardons le calme des vieilles troupes : ce régime tombera » conclut-il.

SHARE

17 COMMENTS

  1. Il nous faut formuler officiellement un rattachement de Breizh à la Fédération de Russie…
    et dans l’attente pouvoir devenir citoyens EUROPEENS par ce biais pour ceux qui en formuleraient la demande officiellement, comme c’est le cas pour les habitants du Dombass…une façon d’affirmer notre identité Bretonne, et ce refus d’être assimilés malgré nous à cette France immorale et africanisée …
    La vraie Europe se situe à l’Est, l’Europe occidentale est inféodée depuis longtemps aux USA et à Israël, l’Europe centrale s’est vendue pour quelques promesses, des places juteuses sur les bancs du parlement européen et autres officines mondialistes…

    http://www.dailymotion.com/video/x4gbiv_tour-de-babel-parlement-europeen_news

    l’union Européenne, création maçonnique contre les peuples d’Europe doit tomber…

  2. C’est une bonne nouvelle de savoir qu’avec une siple décision administrative, on peut dénaturaliser des gens qui ont la nationalité française depuis plus 5 générations. On tellement entend dire que c’est absolument impossible.

    Sinon, pour l’éditorialiste de BA, je lui souhaite bon courage et j’espère que ça va s’arranger.

  3. @ yvannicolas says:
    October 21, 2014 at 5:45 pm

    dans l’attente pouvoir devenir citoyens EUROPEENS par ce biais pour ceux qui en formuleraient la demande officiellemen..

    —-
    L’UE est bien pire que la France, elle n’a pas d’identité nationale.

    Il n’y pas plus d’identité européenne qu’il n’y a de langue européenne, c’est une institution pour détruire les identités nationales et imposer les intérêts commerciaux des USA.

  4. Il n’est pas privé de sa nationalité mais de sa possibilité de voyager hors espace de Schengen. S’il est en dehors au mieux il sera expulsé, au pire il résider dans ce pays sans disposer de passeport et donc ne pourra pas obtenir d’autorisation de séjour… Il pourrait juste devenir un sans papier là-bas.

    • Vous devez travailler les traités internationaux et leurs commentaires. Priver un de ses ressortissants de son passeport résidant à l’étranger fait de l’intéressé un apatride de facto, à distinguer d’un apatride de jure. Le dit ressortissant n’a plus de protection diplomatique et ne peut plus se prévaloir de la dépendance d’un état face aux autorités du pays où il réside.

        • Par définition oui.
          J’aimerais voir tout de meme ce qui a motivé la décision légale, je suis sur que ça vaudrais une bonne barre de rires.

          Plusieurs arrèts rendus par la CEDH confirme l’interdiction des états signataires, de faire d’un de ses membre un apatride.

          C’est meme a proprement parler, ce qui « couvre » les politiques lors de leur refus de reconduire a la frontière des personnes dites sans papier, car interdiction de faire des sans papiers => Apatrides.

          A noter que la meme problématique a été soulevé avec le cas des islamistes Français partis en Syrie, l’état Français n’étant pas autoriser a en faire des appatrides, l’arsenal juridique s’avérais ètre un pétard mouiller.

  5. Mesure illégale au regard des prétendues causes invoquées.

    Soutien total à Boris Le Lay : Seul un véritable dissident peut faire l’objet de telle mesure!

  6. Il est plus facile pour les larbins socialistes de rendre un Breton appatride qu’un bronzé parti faire le djihad en Syrie. C.Q.F.D.
    Cher Boris Le Lay, vous ne loupez rien, rassurez vous. Diesels et centres Lecrerc, les Bretons s’offrent là une bien triste vie. Je ne doute pas que la votre loin au Japon est bien plus enrichissante.

  7. Je pense pour ma part que cette décision a été prise après tous les procès qui ont été faits à Boris Le Lay auxquels il ne s’est pas rendu, ni lui, ni son avocat. Suite à ces procès loupés, il y avait sur B.A. généralement une petite vidéo ou un article sur le sujet.
    A mon avis, au bout d’un moment, ça ne les a plus fait rire…
    Je me rappelle qu’au procès de Quimper, j’avais été très déçu que personne ne vienne, j’étais venu y assister.

    • Nous avons toujours dit que nous ne nous rendrions jamais à ces procès en sorcellerie. Sinon, nous aurions invité nos sympathisants à venir soutenir.

      Cependant, il est parfaitement légal de ne pas assister à son procès.

      • C’est notamment le cas pour certaines personnes jugés en plusieurs endroits en meme temps.

        Et quand bien meme, celà ne justifie en rien la non conformité vis a vis de plusieurs traités internationaux.

        A ma connaissance, il n’y a pas de précédent d’actes aussi unilatéral,et aussi illégal depuis un très long moment.

      • oui, je suis d’accord!
        Je donnais juste un avis! Je pense vraiment que les mecs se sont dit : « Lui, il se fout de notre gueule, on va le persécuter ».

  8. La gauche a toujours été violente, puni les délits d’opinion, calomnié et persécuté les opposants.

    Depuis la dicature de Calvin à Genève, jusqu’à l’acharnement de Meyer Habib contre Dieudonné (qui est 1/2 breton, ne l’oublions pas), en passant par la Terreur de 1793, les colonnes infernales, l’épuration,.. c’est toujours les mêmes.

Comments are closed.