Le juif Khodorkovsky présente à Washington son manifeste pour remplacer Poutine

6
Loading...

afp-275f1857b65fddbe1fc31eb6409443180a2dbf3b

BREIZATAO – ETREBROADEL (23/10/2014) Le mafieux d’origine juive Mikhail Khodorkovsky, récemment relâché par Vladimir Poutine, a été récemment reçu à Washington par la fondation Freedom House, une organisation liée à la CIA créée par Roosevelt pour préparer l’opinion US à l’entrée en guerre en 1941. Lauréat du prix annuel de cette organisation gigogne, celui qui est toujours visé par une enquête pour meurtre en Russie a présenté son manifeste en vue de remplacer Vladimir Poutine, dans le cadre du coup d’état que prépare les USA contre Moscou.

Déclaration de candidature

Dans son discours, Mikhail Khodorkovsky a donné les orientations qu’il instaurerait à la tête de la Russie si d’aventure il parvenait à la tête du pays. Comme de juste, ses propositions correspondent aux attentes des forces financières qui veulent détruire et piller l’état russe.

L’ancien oligarque déchu présente à ses auditeurs internationaux et ses parrains de la CIA un panorama de la Russie assez cocasse : sous Poutine, le pays aurait été « pillé ». Ce qui fera rire n’importe quel Russe qui se souviendra de la période Elstine durant laquelle Khodorkovsky et ses coreligionnaires s’enrichirent par milliards de dollars. Il a par exemple dénoncé les « privatisations injustes » dont il fut précisément un bénéficiaire illustre.

Dénonciation du bellicisme russe

Mieux, l’ancien pensionnaire d’un camp sibérien a dénoncé une Russie qui fomenterait « la Troisième Guerre Mondiale ». Ceci bien que ce soit les USA, et derrière eux la finance internationale, qui mène une campagne d’encerclement de ce pays. Il a dépeint le pays comme « en guerre » et guidé par le « fascisme » et une poignée de « ploutocrates » qui en seraient l’âme. Ce qui une fois encore ne manquera pas de faire sourire.

Evoquant une Russie liée à la civilisation « euro-atlantique », Khodorkosvky a dénoncé « l’eurasianisme » comme un retour à la barbarie. Une prise de position somme toute identique à celle de Vladimir Poutine qui cependant récuse tout lien atlantique.

Annonce d’une révolution de couleur

Plus révélateur, l’annonce « dans un futur proche » de « graves troubles » en Russie qui aboutiraient à « d’innombrables procès » contre les chefs de ce pays. Khodorkovsky a ainsi fait état de sa confiance dans l’expiation que le judaïsme entendait faire subir à Vladimir Poutine et aux hommes d’état russes.

Agenda stratégique favorable à la finance internationale

Très intéressant également, la dénonciation de la politique pro-chinoise du gouvernement russe. Dénonçant un régime qui livre la Sibérie et ses ressources à Pékin telle « une colonie », Khodorkovsky a à n’en pas douter toucher au point fondamental qui intéresse la CIA et Wall Street. Grâce aux ressources russes, la puissance économique chinoise va encore s’accroître tandis que le dollar a désespérément besoin de demeurer au centre des échanges énergétiques mondiaux.

Loading...
SHARE

6 COMMENTS

  1. On arrête pas d’accuser l’extrême droife comme dangereuse. L’intérêt des usa c’est de dominer le monde et de détruire l’état nation. On doit parler anglais, la monnaie internationale est le dollar. L’euro est juste le dollar bis. La vraie europe va de brest à vladivostok non pas de washington à kiev

  2. Quel est l’origine du meilleur ami du Tsar , Dimitri Medvedev, ex -President & ex-Premier ministre ?
    Ils se battent entre eux…

  3. Une révolution de couleur spontannée est en préparation à Saint-Pétersbourg pour le printemps 2015.

    C’est lui qui doit remplacer le dictateur Poutine et apporter la démocratie aux peuples de Russie.

Comments are closed.