Loading...

tsipras-to-visit-germanys-holocaust-memorial_2.w_l

BREIZATAO – URZH BED-NEVEZ (06/07/2015) Le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Kotzias est arrivé dimanche en Israël pour une visite de trois jours, alors que son pays tenait un référendum crucial pour son avenir.

L’extrême-gauche courtise Tel Aviv

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué l’arrivée de M. Kotzias, notant qu’il s’agissait de la première visite d’un ministre du nouveau gouvernement grec formé en janvier (source).

Un porte-parole du ministère a indiqué que M. Kotzias devait dîner dimanche avec le président du Conseil économique national israélien, Eugène Kandel.

Lundi, le ministre grec doit rencontrer dans la matinée le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avant de rendre visite à des responsables de l’Autorité palestinienne. Sa visite doit s’achever mardi.

Aube Dorée écarté des débats parlementaires

C’est au même moment que le gouvernement grec, conscient de la gravité de la crise financière générée par le « non » au référendum  de dimanche, a convoqué une réunion des chefs de tous les partis, hormis les nationalistes d’Aube dorée.

Inutile de dire qu’il s’agissait là, pour le gouvernement d’extrême-gauche, de donner un signal à l’état d’Israël, mais aussi de ne pas fâcher la banque juive Lazard en charge de la restructuration de la dette du pays (source).

Loading...