Loading...

les-taux-dimpots-locaux-ne-bougeront-pas-en-20140

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (16/07/2015) Après les nombreuses violences dont la ville de Brest a été le théâtre et dont nous avons parlé récemment (lire ici), les habitants désignent massivement la municipalité socialiste.

La pétition offre la possibilité aux signataires d’expliquer leurs motifs (parcourir ici). Et ils sont pour le moins édifiants.

Ainsi Myriam Paul écrit :

Je signe Parce que j’ai 36 ans j’ai grandi à Brest et je ne reconnais plus ma ville. J’ai beaucoup voyagé et quand je rentrais chez moi à Brest je me sentais bien. Aujourd’hui quand je vais au cinéma place de la liberté avec mon fils de 12 ans je rase les murs, je traverse péniblement la place de la mairie. Quand j’avais l’âge de mon fils j’allais seule avec mes amies au ciné « Le Siam ». Plus grande, je pouvais boire un coup au « BHV » en terrasse sans baisser les yeux.

Vincent, lui, met en cause la municipalité socialiste :

J’en ai marre de la délinquance et les agressions qui augmentent de plus en plus sans que le maire ne bouge son cul !

Paul raille lui aussi les « priorités » du maire François Cuillandre :

C’est de pire en pire à Brest, ville réputée pour la pluie mais surtout pour son calme bien loin des villes ou règne la terreur. Que fait notre cher maire ?? Ah oui ! le téléphérique est bien plus important pour lui…

Richard ne dit pas autre chose :

Il y en a marre de cet immobilisme, c’est toujours la faute de la fatalité ou de l’alcool. C’est surtout que la population brestoise a changé et pas en bien. Il est grand temps que nos élus ouvrent leurs yeux, Brest n’est plus une cité tranquille malgré une fiscalité locale en constante augmentation. Je vis à Brest depuis 48 ans et je ne me suis jamais autant senti en insécurité dans ma ville. Il me semble que M. le Maire a aussi été élu pour nous garantir une certaine qualité de vie et pas seulement pour un téléphérique.

Ou encore celui de Jean :

Mon fils vient de se faire agresser par deux personnes de type maghrébin ce 14 juillet sur le boulevard Jean Moulin, seulement deux heures avant le meurtre annoncé au centre ville. Résultat : hôpital et téléphone volé. Une banalité sur Brest. J’appréciais le Maire de Brest jusqu’à ce jour. Maintenant je le déteste pour son immobilisme.

Patrick résume les causes de ces ravages :

Je ne reconnait plus ma ville de naissance, il y a 20 ans on se promenait tranquillement au centre ville. Maintenant on croise une population différente ! Ils sont où les Bretons ? Brest est classée troisième ville de France derrière Paris et Marseille pour la violence aux personnes, agressions et trafics en tout genre…Merci M. le Maire.

Ce ne sont là que quelques unes des nombreuses réactions de la population brestoise. Cette dernière, malgré la censure des médiats d’état – Le Télégramme en tête – n’est plus dupe. Le socialisme signifie l’africanisation et l’islamisation rapide du territoire qui par malheur tombe sous sa coupe.

En quelques années seulement, le maire socialiste François Cuillandre a transformé la ville de Brest en un véritable coupe-gorge musulman.

Loading...

2 COMMENTS

  1. Le maire de BREST a la même gueule que le youtre pédocriminel pédéraste COHNBENDIT…..est ce qu’il ne serait pas de la tribu des longs nez cet enculé par baphomet???

Comments are closed.