Loading...

burning-Swedish-flag

BREIZATAO – ETREBROADEL (28/07/2015) En Suède, il n’est plus une semaine qui passe sans que les autorités n’initient de nouvelles mesures visant à éradiquer la population de souche au profit des masses afro-islamiques. A Stockholm, devenue capitale mondiale du viol depuis qu’elle accueille les musulmans en masse (lire ici), l’université de la ville a décidé d’enlever tous les portraits et bustes des éminents professeurs y ayant enseigné. Motif : ils sont « vieux et blancs ».

La Faculté de Droit de l’Université de Stockholm a décidé de remplacer tous les oeuvres d’art de l’établissement. Le motif invoqué souligne qu’elles représentent « des professeurs vieux, mâles et blancs » et ne conviennent donc pas aux obligations de la faculté en matière de « diversité ».

Le projet a été porté par Dean Jonas Ebbesson. Ce dernier est par ailleurs un fervent défenseur de la réduction du nombre de Suédois blancs dans les universités du pays :

Ebbesson a également un « Projet Diversité » qui vise à réduire la proportion de Suédois parmi les étudiants. « Les avocats sont surreprésentés dans différentes sphères du pouvoir et il est important que les professions juridiques reflète la société » affirmait-il en mai dernier.

Les étudiants peuvent donc désormais admirer des oeuvres « multiculturelles » comme celle-ci :

 

2015-07-28 21_59_59-Google Translate


Loading...

1 COMMENT

  1. Hallucinant !

    Mais « l’oeuvre d’art » en question est une tête d’élan bien suédoise, aux couleurs LGBT… Pas sûr que les étudiants musulmans apprécieront…

Comments are closed.