BANGKOK, THAILAND - MAY 16:  An anti-government protester 'Red Shirt' throws a molotov cocktail toward Thai security forces as the violence in central Bangkok continues on May 16, 2010 in Bangkok, Thailand. So far at least 154 have been injured and over 20 killed in the clashes as the military and the government launched an operation to disperse anti-government protesters who have closed parts of the city for two months. A state of emergency is in effect that spreads to 17 provinces in the country. The Thai army declared certain protest areas where clashes are taking place as a "Live Fire Zone."  (Photo by Athit Perawongmetha/Getty Images)

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (31/08/2015) Vendredi, vers 23 h 10, les pompiers ont été appelés pour éteindre une voiture en feu, rue Sisley, dans l’enclave afro-musulmane de Pontanézen. Comme à chaque fois qu’ils interviennent dans ce quartier, ils sont arrivés nombreux  – trois véhicules – et accompagnés par des policiers.

Rappel des faits

Alors qu’ils commençaient l’opération, deux policiers et un officier pompier ont reçu des cocktails Molotov. Quatre projectiles enflammés ont été lancés. Heureusement, ils se sont éclatés sur le sol sans faire de blessés ou de dégâts.

Des renforts de police sont arrivés rapidement. Une dizaine de personnes a détalé à leur vue. Mais deux allogènes, âgés de 15 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils ne reconnaissent pas les faits.

Samedi matin, dans la zone, huit autres cocktails Molotov prêts à l’emploi ont été découverts. Un élément semblant indiquer que l’action avait été préparée, voire préméditée. « C’était un guet-apens ! La voiture a sciemment été incendiée pour faire venir les forces de l’ordre », affirment les enquêteurs.

Violences ethniques

Bernadette Malgorn, figure de l’opposition municipale et ancien préfète de la région administrative, a accusé la municipalité socialiste de cette énième explosion de violence :

« Que de violences graves non élucidées sur Brest depuis des mois ! Tous les moyens doivent être mis en place, enfin, pour juguler cette dégringolade ! la vidéosurveillance, une police municipale, dont la municipalité actuelle ne veut pas entendre parler, seraient pourtant des moyens adaptés ! Pourquoi se refus obstiné d’essayer d’améliorer la situation sécuritaire des brestois ? »

En effet, il y a quelques jours d’autres événements sont survenus, faisant eux-mêmes suite à l’explosion de la violence ethnique dans la ville dont nous avons parlé régulièrement (lire ici).

La semaine avait débuté par un braquage au couteau au petit matin d’une grande surface du quartier de Recouvrance (source). C’est dans ce quartier qu’a été réélue comme conseillère départementale la sénégalaise musulmane Marie Gueye, sous l’étiquette « PS ».

Deux agressions à l’arme blanche ont eu lieu le lendemain de ces faits. Enfin on apprenait la destruction d’une vitrine de restaurant de la rue Jean Jaurès à coup de crosse de révolver.

Le tram visé

Il s’avèrerait que le groupe d’allogènes ayant attaqué les pompiers et les policiers au cocktail molotov dans la nuit de vendredi voulait en fait incendier le « dernier tram », comme cela avait été le cas en juillet de l’année dernière. Des individus du même quartier étaient parvenus à incendier partiellement le dernier tram de nuit aussi avec un cocktail molotov.

C’est donc probablement « par défaut » qu’ils ont mis le feu à une voiture et ont jeté ensuite quatre cocktails molotov sur les forces de l’ordre, n’ayant pu faire usage de ceux retrouvés ultérieurement.

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !

3 COMMENTS

  1. FULL MOON ON AUGUST 29TH, 2015

    PLEINE LUNE DU 29 AOÛT 2015

    ISLAMISTS ARE A BUNCH OF CRAZY MENTALLY DEFICIENT LUNATICS

    LES ISLAMISTES SONT UN RAMASSIS DE DÉFICIENTS MENTAUX LUNATIQUES

    NEW
    MOON : 23 OCTOBER 2014

    ISLAMISTS
    ARE A BUNCH OF CRAZY LUNATICS

    A
    SOLDIER HAS BEEN SHOT AT THE CENOTAPH IN OTTAWA ON OCTOBER 22, 2014.

    http://news.nationalpost.com/2014/10/22/soldier-shot-outside-of-parliament-at-national-war-memorial-active-shooter-believed-to-be-on-the-loose/

  2. on attends quoi pour bouger, le valls, qu’il les emmène chez lui, ce dictateur il les veut il les prends chez lui, nous sa merde , il la garde, si il n’est pas d’accord qu’il vienne le dire en face

Comments are closed.