Loading...

PLAN-CSG-08

Le porte-avion chinois Liaoning

BREIZATAO – ETREBROADEL (27/09/2015) Nouveau bouleversement majeur au plan géopolitique : la Chine a rejoint la Russie dans son offensive en Syrie. Pour la première fois, les deux grandes puissances ont allié leurs forces armées au Proche-Orient pour y neutraliser les USA.

Porte-avion et fusiliers-marins

Alors même que le président chinois est en visite à Washington, le porte-avion Liaoning-CV-16 vient d’arriver dans le port syrien de Tartous où stationne déjà la flotte russe (source). Il est accompagné d’un croiseur doté de missiles guidés. La Chine entre donc formellement dans l’alliance associant déjà l’Iran et la Russie dans la région.

Le porte-avion devrait accueillir ses chasseurs et hélicoptères en novembre, après qu’ils aient transité par l’Iran et l’Irak. A cette fin, une cellule de coordination a été établie en Irak entre l’Iran et la Russie (source). Il s’agit aussi de combattre l’Etat Islamique en Irak.

Des avions J-15 chinois seront ainsi déployés, soit sur le porte-avion, soit sur la base aérienne de Jableh où opèrent déjà les Russes. Des hélicoptères de lutte anti-sous-marine Z-18F les rejoindront ainsi que des Z-18J.

Au moins 1000 fusiliers marins devraient être déployés en Syrie pour combattre les djihadistes et plus particulièrement les islamistes Ouïghours dont Pékin veut se débarrasser sur place. La Chine veut ainsi tuer dans l’oeuf, à l’instar de la Russie avec les djihadistes tchétchènes, toute utilisation de ces derniers par Washington à des fins d’agitation séparatiste et terroriste.

Ce déploiement de force bouleverse la donne puisque les deux puissances nucléaires et leur allié iranien sont désormais solidement implantés en Syrie et s’apprêtent à en nettoyer les éléments islamistes soutenus par Washington et ses vassaux, Turquie et pétromonarchies en tête.

Conscient de cette débâcle imminente, le secrétaire d’Etat John Kerry a discuté de la situation avec son homologue iranien, Muhammad Jawad Zarif, à New-York dans le cadre de l’assemblée générale des nations-unies.

Ce déploiement chinois marque définitivement la fin de la domination américaine de l’après-guerre froide. L’Eurasie, désormais coalisée autour de l’Organisation de Coopération de Shanghaï, constitue une alliance militaire capable de prendre des initiatives stratégiques afin de sécuriser son environnement immédiat et ainsi d’expulser les USA de l’immense continent.

Les buts de la Chine

Les buts de la Chine sont multiples. Premièrement, il s’agit pour Pékin de démontrer que l’Empire du Milieu est désormais un acteur de dimension mondiale de par sa capacité à projeter ses forces armées dans un conflit, bien au-delà de son environnement immédiat. Ce n’est pas un hasard si la Chine a expédié son unique porte-avion en Syrie : ce mouvement se veut le plus dramatique possible.

Deuxièmement, Pékin envoie un message sans ambiguïté à destination des USA quant à sa volonté d’émanciper l’Eurasie de l’interventionnisme anglo-américain.

Enfin, il s’agit pour la Chine de faire comprendre à un certain nombre d’acteurs régionaux que Pékin entend défendre ses intérêts à long terme, y compris en neutralisant par la force les plans stratégiques US. La Turquie ou l’Arabie Saoudite, mais aussi Israël vont devoir acter de leur subordination au nouvel ordre eurasiatique. Le temps où seul Washington pouvait déterminer la politique en Orient est révolu.

Pour Israël, c’est un désastre car le Hezbollah et la Syrie de Bachar Al-Assad sont désormais soutenus sur le terrain par deux puissances nucléaires. Le poids global de la Chine, associé à son alliance avec l’Iran et la Russie, réduit à peu de choses Israël qui va désormais se voir imposer sa conduite, notamment sur la question palestinienne.

L’attitude de l’Europe

En Europe, seuls les Allemands à cette heure ont compris l’importance du mouvement chinois en Syrie. C’est ce qui explique la déclaration d’Angela Merkel sur la nécessité d’impliquer Bachar Al-Assad dans la résolution du conflit (source).

La Chine est le premier partenaire commercial de l’Union Européenne et le troisième de l’Allemagne (source). Si les vassaux européens de Washington pouvaient encore s’opposer à la Russie sur le dossier syrien ou ukrainien, ils ne peuvent absolument pas se confronter à l’alliance russo-chinoise en Syrie sans en subir, directement, de graves conséquences économiques et diplomatiques.

La coalition entre la Russie, la Chine et l’Iran est tout simplement trop puissante et l’Europe est trop dépendante du marché chinois comme des exportations de la Chine. Il s’agit là d’une des premières conséquences majeures du rééquilibrage économique global induit par l’émergence chinoise en tant que deuxième puissance économique de la planète.

Dans le même temps, le nouveau rôle de Pékin au Proche-Orient va renforcer son influence en Europe, cette dernière devant désormais trouver un terrain d’entente avec les Chinois pour éviter qu’Européens et Chinois ne se nuisent mutuellement.

La France isolée

Pour la diplomatie française, c’est un échec majeur. Après quatre années de soutien acharné aux Frères Musulmans, bandes islamistes et autres mercenaires équipés et encadrés par l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie, Paris voit toutes ses hypothèses s’effondrer. Son attitude radicalement anti-russe – au point de ne pas livrer les Mistrals – et ses positions extrémistes dans le cadre des négociations avec l’Iran aboutissent à un isolement total de la France.

L’insistance récente de François Hollande à demander la « neutralisation » de Bachar Al-Assad semble être le fruit d’une approche sans lien avec la nouvelle réalité du Proche-Orient. Et démontre au surplus l’incurie d’un gouvernement français placé devant le fait accompli.

Alors que l’Allemagne semble très empressée de saisir l’action russe et chinoise comme un moyen détourné pour en finir avec l’interventionnisme américain dans la région, Paris refuse toujours d’acter de l’échec de son alliance avec les islamistes et leurs soutiens régionaux.

Aussi, nul n’est dupe sur l’annonce du bombardement par l’aviation française de cibles de l’Etat Islamique en Syrie : il s’agit de prendre le train en marche et de mitiger, dans l’opinion publique hexagonale, le désastre diplomatique précité.

Loading...

23 COMMENTS

  1. Alors qu’il ne reste plus rien de ses plans stratégiques menés, il ne reste à la France que de faire la « girouette » et de s’aligner bon gré mal gré sur la nouvelle donne sans toutefois tourner le dos à ses alliés que sont les US t Cie. Quand à ces pseudos bombardements de positions de l’EI annoncés en fanfares, une simple question de rattrapage pour se faire bonne figure devant un échec cinglant.

  2. Je ne comprends pas l’entêtement de la diplomatie française… tant dans le dossier du nucléaire iranien que maintenant dans le dossier syrien …. il faut être vraiment nul pour ne pas voir que les usa ont confié le dossier de la Syrie au Russes.

    • c’est aussi ce que sous-entend Thierry Messan, sur Voltairenet.org, qui évoque une lutte interne au sein de l’administration Obama, avec un Obama qui aurait laissé un temps la faction opposée réaliser le coup ukrainien

    • Tendrara Atlas, les Etas unies n’ont pas de leçon à donner au Russe ni confier quoi que ce soit à la Russie. la Russie est une grande puissance mondial qui n’a jamais eu besoin d’alliance! les Etas Unies ont toujours eu besoin des Européens… non, c’est plutôt les Européens qui sont derrière les Etas Unies comme des petits chiens qui demande au maître une petite saucisse, à toujours suivre les Américain avec leurs conflits partout dans le monde et surtout le système Américain qui ruine l’économie Européenne ainsi que celle du reste du monde. il est important que toute personne ayant l’intelligence d’analyser les choses tel qu’elle sont puisse donner une bonne information aux personnes qui prennent n’importe quelle information à l’aveuglette. vous devriez savoir une chose cher Tendrara, quiconque ne pourra faire comprendre à l’Europe que les Américains jouent avec. bientôt l’Europe n’aura plus de mot à dire dans le monde à cause d’être un suiveur au lieu d’être un acteur!!!

  3. Le FMI pourrait créer une nouvelle monnaie de réserve au mois d’octobre

    http://www.google.fr/url?
    sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAAahUKEwia1o6in5jIAhWCtBoKHfoGDbM&url=http%3A%2F%2Fconscience-du-peuple.blogspot.com%2F2015%2F07%2Fle-fmi-pourrait-creer-une-nouvelle.html&usg=AFQjCNGN0m5lbwo0g3XbSUQgZJl09iJM5Q&sig2=xDKOHgC-_rnsrljy8opUig

  4. Fabius qui prédisait la fin de Bachar et félicitait al-Nosra et Cie de faire du bon boulot va en être pour ses frais. Quant à son vrai patron, Israel et la juiverie sataniste, ça commence à sentir le roussi pour ces trmpeurs

  5. Bravo pour la Syrie. Mais l’alliance OTAN, pays du Golfe petrolier, Israel, ne s’arreteront pas la, suivant leur strategie VUCA (volatility. uncertainty, complexity, ambiguity): Arretes en Syrie, ils vont se retourner contre le Liban ou les refugies syriens et palestiniens, infliltres par les djihadistes font plus de 50% de la population Pour le sauver, les BRICS doivent le compter dans leur strategie et, en premier lieu le debarrasser d’un parlement auto-renouvele a moitie corrompu par les Saoudiens et les anciennes puissances coloniales, ainsi que l’Amerique. Pour liberer le pays de cette oligarchie, il faudrait encourager de nouvelles elections suivant la constitution jamais appliquee. Pour mieux comprendre le danger, je vous envoie ceci (ecrit durant ma presence au Liban, il y a deux jours:

    Le problème des migrants et la visite projetée du Président français au
    Liban.

    Depuis un certain temps, l’Europe apeurée ne parle plus que de presque un million de migrants ”syriens” qui ‘envahissent’ l’Europe et risquent de changer sa civilisation ‘judéo-chrétienne’ et/ou ‘gréco-romaine’.

    Certains parlent d’aider la Turquie à les accueillir, d’autres, réalisant que la plupart des migrants sont mâles et jeunes, proposent de les entraîner militairement et les renvoyer
    combattre les islamistes.

    Enfin, dernièrement, un journaliste aurait « délivré » au Premier Ministre néerlandais un
    passeport syrien sous fausse identité arabe.

    Aider la Turquie? Mais les migrants ont été poussés par les Turcs, comme moyen de chantage, car les Européens ont refusé la création en Syrie d’une zone démilitarisée, ‘migrants’ qui pourraient aussi être des intégristes sous fausses identités syriennes. D’ailleurs, cela se remarque par le comportement AKP ou Frères Musulmans des supposés réfugiés. Qui dit d’ailleurs que les supposés parents du petit garçon trouvé sur la plage sont vraiment les siens ?

    Au lieu d’aider monétairement la Turquie, ce qui serait l’encourager à poursuivre son chantage, pour créer une zone démilitarisée, en Syrie (comme ce fut le cas en Libye, avec les conséquences désastreuses, pour l’Afrique et l’Europe, que nous connaissons),
    les Européens feraient bien de la forcer à arrêter l’aide aux terroristes en
    Syrie.

    Quant à ceux qui proposent d’entraîner militairement le supposés migrants et les renvoyer combattre les islamistes, en Syrie, sont-ils sûrs que les gouvernants d’Europe voudraient battre Da’ech, Etat Islamique, Al Qaeda et autres djihadistes? S’ils le voulaient vraiment,
    ils auraient fait arrêter le flot d’armes, d’argent et de combattants qui passent de tous côtés par les frontières de la Syrie, de Jordanie, d’Irak et surtout de Turquie. De plus, il se peut qu’ils ne soient pas du tout réfugiés ou Syriens, mais djihadistes de toutes nationalités, comme dit précédemment.

    De même, qui dit que ces « réfugiés” veulent revenir en Syrie, comme le million et demi de réfugiés syriens au Liban et que l’Europe veut financer leur installation ”provisoire” au Liban pour qu’ils y soient plus à l’aise ? C’est pour cela qu’avant que le Président
    Hollande ne vienne au Liban aider ce pays à y améliorer la vie des réfugiés
    syriens, avec promesse de les ramener chez eux « plus tard », qu’il commence
    d’abord à faire le ménage en Europe, surtout que les Libanais savent ce que
    valent les promesses ”internationales » et celles de leur « tendre mère »,
    qui ressemblent à celles qui leur furent faites, par la même ”communauté
    internationale”, en 1948, pour les réfugiés palestiniens, et même par la résolution
    194 de l’ONU. Ils sont encore au Liban, bien plus nombreux (800.000 +) où ils
    ont aidé la même ”communauté internationale” à déstabiliser tellement ce pauvre
    pays qu’il n’est pas encore sorti de ses guerres ”confessionnelles” depuis
    1975: « chat échaudé craint l’eau froide ». C’est pour cela que le
    Président français ferait bien d’être très prudent durant cette visite s’il ne
    veut pas recevoir du peuple libanais une réponse du genre :
    « commencez par enlever la poutre qui est dans votre œil » avant de
    dire aux syro-phéniciens qui vous ont appris à lire et à écrire en créant
    l’alphabet, « laisse-moi enlever la paille qui est dans le vôtre ».
    Oui, il arrive que nous soyons chrétiens nous aussi, d’ailleurs, c’est nous qui
    vous avons apporté l’Evangile. Qu’en avez-vous fait, alors que nous continuons,
    musulmans et chrétiens arabes, à subir le martyre à cause de vous autres,
    politiciens et dirigeants d’Occident ?

    Le mieux, que l’Europe peut faire pour arrêter le flux de ces soi-disant migrants, serait surtout d’aider les troupes syriennes à COMBATTRE DAECH EN ACCORD AVEC LES RUSSES. D’ailleurs, de quel droit on décide d’intervenir dans les affaires intérieures syriennes et de vouloir faire sauter Bachar el Assad en l’accusant d’être un dictateur, alors qu’il a prouvé, par des élections avoir, en Syrie, plus de trois fois la popularité du Président Hollande, surtout que le gouvernement français s’est rangé, dans le camp des terroristes, en déclarant par la bouche même de son ministre des Affaires Etrangères, affirmant haut et fort qu’Al Nosra ”fait du bon boulot”, Al Nosra qui attaque aussi le Liban ?

    Quant à l’aide que le Président Hollande se propose de faire pour élire un nouveau Président de la République au Liban par le Parlement actuel auto-renouvelé et avant de faire de nouvelles élections législatives, suivant une nouvelle loi électorale plus juste, je lui conseille de ne pas s’engager dans les affaires intérieures d’un pays (d’ailleurs
    interdit par la loi internationale) dont le peuple accuse ses dirigeants de puer
    les détritus et la corruption politiques.

    En conclusion, les dirigeants d’Europe et de France feraient bien de penser beaucoup plus aux conséquences désastreuses de leurs politiques au Moyen-Orient et d’Afrique beaucoup plus qu’à satisfaire leurs alliés anglo-saxons et israélien, pour lesquels le chaos
    en Eurasie, en Afrique et au Levant pourraient être utiles, pour les premiers
    en affaiblissant toutes les puissances rivales possibles (dont l’Europe), pour
    le second en transformant le Moyen-Orient en zones de guerres ethniques,
    religieuses et confessionnelles, lui permettant de se créer un état raciste et
    confessionnel juif pur, sur toute la Palestine, le Golan et le Sud Liban.

    Quant à l’Europe, le chaos ne pourra qu’y engendrer une immigration massive de dizaines de millions de migrants, dont beaucoup seront armés et provoqueront des guerres intestines confessionnelles et ethniques comme celles provoquées chez les peuples
    d’Orient.

    Ce serait comme l’exprime le dicton arabe : ”celui qui creuse un piège à son frère, finit par y tomber lui-même”.

    Roger Akl

    • Bonne analyse que je partage. ..à noter que les chinois veulent plus que tout des terres. ..économiquement ils peuvent par le dette US acquise mettre les US a genoux…. nous assistons à une révolution mondiale après laquelle rien ne sera plus comme avant.

  6.  » Depuis un certain temps, l’Europe apeurée ne parle plus que de presque un million de migrants ”syriens” qui ‘envahissent’ l’Europe et risquent de changer sa civilisation ‘judéo-chrétienne’ et/ou ‘gréco-romaine’. » Normal qu’elle soit apeurée puisque sous le joug de la ‘ Ste. Démocrassie ‘ et le réseau de religions toutes marques!! Moi c’est Athée missiou sur 1000%…!²!

  7. La France isolée, mais pas l’UE que a su tirer ses marrons du feu et rester à la maison. La France encore une fois le dindon de la farce!!

  8. La France obéit à l’empire car son élite est gangrénée par les réseaux atlantistes. Dont les deux young leaders Sarkozy et Hollande notamment.

  9. la chine est la premiere puissiance économique mondiale,et non pas la deuxéme commme stipulé dans l’article.

  10. Ces poetes francais qui ont contribue a allumer le feu en syrie, en armant depuis 2012, la rebellion dite moderee des  »armes letales » sont en realite des suivistes et vassaux des americains, ils ont generalement une courte vue des choses. Ils doivent bcp regretter d’avoir refuse de livrer les mistral aux russes. Erreur strategique!! Le monde ne danse plus aujourd’hui sur le seul axe americain. Merci a Mr Poutine pour son grand courage et a l’alliance irano-russo-sino-syrienne…

  11. Avons nous oublié que lorsqu en syrie il n y avait que les rebelles la chine et la russie obt bloqué les autres etats pour intervenir?
    On a beau jeu apres cela de faire passer ces deux etats pour des vainqueurs car ensuite seulement sont venus daeshs.
    Qui ont tues les tentatives de libertes
    .

  12. Les traitres et les coups de poignards dans le dos a réveillé des vocations héroïques pour ceux pour qui l’honneur est encore essentiel et n’est pas seulement dans des mises en scène hollywoodiennes

Comments are closed.