soros

BREIZATAO – ETREBROADEL (19/10/2015) Collusion entre la finance internationale et l’extrême-gauche grecque. Le groupe d’influence INET du milliardaire juif George Soros a apparemment financé le voyage de l’actuel Premier ministre d’extrême-gauche grec, Alexis Tsipras, lors de sa campagne pré-électorale. C’est ce que révèle le magazine allemand Wirtschaftswoche.

L’article est signé par Florian Zerfamp, Angela Chenersntorf et Dieter Snaas, et a été publié en février dernier en Allemagne avant d’être republié samedi dernier par le journal grec « Ta Nea ».

Selon cet article, George Soros soutenait Syriza, le parti d’extrême-gauche grec, afin de monter une vaste opération spéculative contre l’Allemagne, garante de l’Euro.

L’article indique que Thomas Ferguson, de l’Université du Massachusetts et membre de INET, a « organisé une conférence à New-York avec des représentants de Syriza peu après avoir assisté au discours d’Alexis Tsipras à l’Université de Droit de Columbia ».

Selon certains financiers new-yorkais, Soros évoque souvent son désir de « revanche » contre l’Allemagne, motivée par « son histoire personnelle ».

(Source : Wirtschaftswoche)

 

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !

2 COMMENTS

  1. Etrangement, Boris Le Lay ne parle pas des félicitations de Vladimir Poutine à Alexis Tsipras pour ses deux élections. Toujours aussi hypocrite ce Boris Le Lay.

  2. « Collusion entre la finance internationale et l’extrême-gauche … »

    Mais qui, à part des crétins ou des traitres finis, ne constate pas que c’est évident ?
    Pour rappel le même George Soros finance (via sa fondation ‘’open society’) outre les ‘’femens’’, l’inénarrable traître Beppe Grillo et son mouvement du grand n’importe quoi (les ‘’Cinque Stelle’’) en Italie, les ‘’pommes à l’eau’sse’’ en Espagne, etc. …

Comments are closed.