Chicago : Le meeting de Donald Trump annulé sous la pression d’étudiants musulmans violents

0
285
CHICAGO, IL - MARCH 11: An activist is removed by police after it was announced that a rally with Republican presidential candidate Donald Trump at the University of Illinois at Chicago would be postponed on March 11, 2016 in Chicago, Illinois. Organizers postponed the rally citing safety reasons after hundreds of demonstrators were ticketed for the event. (Photo by Scott Olson/Getty Images) ORG XMIT: 608579555

BREIZATAO – ETREBROADEL (12/03/2016) La campagne pour les primaires américaines s’est tendue hier après que des manifestants d’extrême-gauche aient fait annuler le meeting de Donald Trump à Chicago.

Pour le moment, la campagne pour l’élection présidentielle américaine n’a pas encore débutée. Le Parti Républicain et le Parti Démocrate sont encore au stade de la désignation de leur candidat respectif. Mais il semble que des extrémistes de gauche et des activistes musulmans aient décidé d’empêcher Donald Trump de faire sa campagne.

Le meeting qui devait se tenir à l’UIC Pavilion de Chicago, la capitale de l’Illinois, est devenu le théâtre d’affrontements après que des militants anti-Trump sèment le chaos dans le public.

Donald Trump a reporté le meeting afin « d’éviter des heurts ».

« C’est une victoire. C’est une victoire absolue. Je veux remercier tous ceux qui sont venus » a déclaré l’étudiant musulman Ali Alhechimi à la presse. Ce dernier appartenait au groupe « Les musulmans contre Trump » à la base de la mobilisation d’hier. « J’étais très chanceux de pouvoir y pénétrer. Je suis juste tellement content. J’en perds ma voix » a poursuivi Alhechimi.

(Source : Chicago Sun Times)

SHARE