Le mouvement de blocage s’étend : 16 des 19 centrales nucléaires françaises entrent en grève (Mise-à-jour)

0
Nogent sur Seine
Loading...

Nogent sur Seine

BREIZATAO – POLITIKEREZH (25/06/2016) La pénurie de carburant s’accroît en France alors que le pays s’enfonce dans une crise politique sérieuse dont le débat autour de la « Loi Travail » semble n’être qu’un élément déclencheur. La paralysie complète de l’économie se profile à l’horizon tandis que le gouvernement s’effondre dans l’opinion.

Le point de la situation le jeudi 26 mai

La CGT vote la grève dans 16 des 19 centrales de l’Hexagone (Source : La Croix) :

Au moins 16 des 19 centrales nucléaires de l’Hexagone ont voté la grève pour jeudi, 8e journée de mobilisation contre le projet de loi travail, a indiqué mercredi soir la CGT.

« Dans toutes les centrales où la CGT est majoritaire, soit 16 sur 19, il y a eu des assemblées générales et la grève a été votée », a affirmé à l’AFP un porte-parole de la CGT Energie.

Par ailleurs, selon lui, trois centrales thermiques sont déjà à l’arrêt: Cordemais (Loire-Atlantique), Gardanne (Bouches-du-Rhône) et Porcheville (Yvelines).

Mis à jour :

Force Ouvrière énergie se mobilise : « La fédération FO énergie et mines indique qu’elle s’associe aux journées de grève et de manifestations prévues jeudi et le 14 juin contre le projet de loi travail et qu’elle propose aux salariés de l’énergie de « marquer encore plus ouvertement » la demande de retrait de le texte. Soulignant dans un communiqué que le projet de loi porte en son article 2 « la casse des conventions collectives », FO énergie et mines écrit qu’elle « partage l’analyse de sa confédération ». »

Navires bloqués à Marseille : Vingt-neuf navires transportant des vracs liquides (hydrocarbures et gaz) sont immobilisés mercredi, en rade ou à quai sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et de Lavera (Bouches-du-Rhône), en raison d’un mouvement de grève entamé lundi, a-t-on appris auprès du Grand Port maritime de Marseille (GPMM) (Source : Le Point)

Le MEDEF lâche le gouvernement socialiste sur sa « Loi Travail » :

Le point sur la situation le 25 mai 2016

Dans l’énergie :

Le terminal pétrolier du Havre coupe les vannes de brut aux raffineries (source : Itélé) :

Le personnel de la Compagnie industrielle et maritime (CIM), qui gère le terminal pétrolier du Have, a voté lundi 23 mai la grève à 95%. Ce mardi soir, les vannes servant à alimenter les raffineries en brut étaient coupées. « Si la CIM s’arrête, au bout de cinq ou six jours, il n’y a plus de carburant dans les aéroports parisiens » a prévenu sur France 3 le maire (LR) du Havre, Edouard Philippe, qui a écrit au Premier ministre Manuel Valls, lui demandant de lui « confirmer que l’État a bien conscience de la gravité de la situation ». Pas moins de « 40% des importations de pétrole brut de la France passent par Le Havre », a souligné ce proche d’Alain Juppé.

Environ 20% des 12 000 stations essence de l’Hexagone étaient hier en situation de pénurie complète ou partielle (Source : Euronews).

Six raffineries sur huit sont bloquées. Le gouvernement central a d’ores et déjà commencé à puiser dans les réserves stratégiques (Source : Le Figaro) :

« Depuis deux jours, on a commencé à utiliser les stocks de réserves stratégiques », a indiqué Francis Duseux, président de l’Ufip (Union française des industries pétrolières), au micro de RMC, confirmant une information dévoilée par la CGT, ce jeudi.

Loi Travail : La CGT-Energie annonce le blocage du site nucléaire de Nogent-sur-Seine (Source : Itélé).

Dans les transports

Des autoroutes seront bloquées dès demain :

Avis aux automobilistes qui prévoient d’emprunter l’autoroute A20 demain, nouvelle journée de mobilisation contre la loi travail: la circulation risque d’y être très compliquée. « On mettra tout en oeuvre pour que l’A20 soit bloquée », a fait savoir Sandrine Gouraud, secrétaire CGT, dans les colonnes du journal Le Populaire.

L’aviation civile entamera une grève les 3,4 et 5 juin, paralysant les aéroports français. Air France pourrait rejoindre le mouvement (Source : RTL).

La RATP, le RER, le TGV, le Transilien,  entre en grève illimitée le 31 mai. Ils seront rejoints par les ports et dockers (Source : RTL )

Loading...
SHARE