Salles de prière improvisées, djellabas : fortes tensions avec des islamistes dans l’usine de charcuterie « Monique Rannou » (Quimper)

1
Loading...

qmxx_4448437_2.jpg54

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (01/09/2016) BREIZ ATAO révèle que l’usine de transformation de porc « Monique Rannou », située à Saint-Evarzec (Finistère), est le théâtre de vives tensions ethno-religieuses du fait de la présence de militants islamistes sur le site. Une situation jusqu’à présent cachée au grand public par la direction de l’usine.

C’est le groupe de nettoyage hexagonal TFN (groupe atalian) qui est en charge de l’entretien des ateliers de découpe de l’usine précitée. Ce dernier a décidé de recourir à du personnel afro-musulman pour assurer sa mission sur le site de “Monique Rannou”.

Conséquence de ce choix :  des salles de prière sauvages ont été installées ponctuellement dans l’usine tandis que les agents musulmans ont régulièrement été vus en train de déambuler en djellabas dans l’enceinte du site.

Cet activisme, ponctué de provocations diverses, entraîne de fortes tensions avec les ouvriers bretons de « Monique Rannou » dont les protestations n’avaient pas été, jusqu’à présent, rendues publiques.

Loading...
SHARE

1 COMMENT

Comments are closed.