Loading...

6099089lpw-6102871-jpg_3877708

BREIZATAO – ETREBROADEL (07/11/2016) Révélé au détour d’un article du journal Le Point (source), une étude indique que 80% des musulmans ne se sentent pas français. Un chiffre qui préfigure un puissant mouvement séparatiste, sur fond ethnique et religieux, sur tout le territoire hexagonal.

Cela ne constitue pas une surprise pour ceux qui acceptent de regarder la réalité comme elle l’est, à savoir l’impossibilité pour n’importe quel pays européen ou occidental d’intégrer des masses non-blanches et musulmans toujours plus nombreuses.

Au reste, il suffit de demander leur avis aux intéressés :

Ce sentiment doit être recoupée avec l’évolution de la démographie allogène en France :

Plusieurs régions historiquement françaises sont déjà virtuellement perdues dont le coeur de la Francie médiévale (Île de France). Notre pays quant à lui est surtout exposé à l’est (Naoned/Nantes et Rennes/Roazhon). La désarticulation ethno-religieuse préfigure naturellement l’implosion politique du territoire précité sur cette base.

Le républicanisme français et sa nationalité administrative appartiennent objectivement au passé.

Graphique : « Le fait de se sentir français suivant la religion à son importance chez les adolescents », source : Polis, Lyon-Grenoble (+ : religion déclarée qui est jugée importante ; – = religion déclarée qui n’est pas jugée importante)

Loading...